N’Zérékoré : les enseignants continuent de réclamer le dégel de leurs salaires

décembre 28, 2018 12:25

La grève générale lancée depuis le 3 octobre dernier à l’appel du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), dirigé par Aboubacar Soumah, continue de faire débat à N’Zérékoré.

L’appel à la suspension de la grève lancé par l’ex-Secrétaire général préfectoral et Coordinateur régional du SLECG de N’Zérékoré, Fayala Doumbouya, n’a pas permis le dégel des salaires de tous les enseignants à N’Zérékoré.

Ils étaient des dizaines d’enseignants dont les salaires sont gelés à s’être regroupés le jeudi 27 décembre devant l’Inspection Régionale de l’Education (IRE). Cette manifestation, faut-il le rappeler, intervient après l’échec d’une première rencontré avec le Directeur Préfectoral de l’Education (DPE).

Interrogé, Simon Pierre, leur porte-parole a déclaré : «notre présence est due au gel de notre salaire. Nous sommes très fâchés. Il ya 3 mois que nous sommes sans salaire. Nous avons  rencontré le DPE et celle-ci n’a rien donné. Car, le DPE nous a dit que les salaires ne sont pas à son niveau et par conséquent il ne peut rien faire pour nous. C’est pourquoi nous sommes venus à l’IRE pour voir si nous pouvons rencontrés l’inspecteur. Hélas, ce dernier nous affirme également qu’il n’a la solution  à notre problème.»

A rappeler que Monsieur Simon Pierre, est un des fidèles lieutenants et membre du bureau préfectoral du SLECG dirigé par M. Célestin Soumaoro, qui continue à appeler  à la poursuite de la grève.