N’Zérékoré : Zégbéla Togba bientôt « ressuscité » par le théâtre

avril 17, 2018 2:41
0

Depuis 10 ans, sont organisées Les 72 Heures du livre à Conakry. Un événement de L’Harmattan Guinée qui réunit, autour d’un public divers et des invités étrangers, l’ensemble des écrivains, libraires, éditeurs, bibliothécaires, artistes et autres acteurs de l’industrie du livre, pour animer les différentes manifestations prévues à cet effet.

 Pour l’édition de 2018, plusieurs activités sont à l’affiche, tant à Conakry qu’en provinces. Notamment à N’Zérékoré, ville invitée d’honneur où le metteur en scène, Lamine Diabaté entend offrir du plaisir aux populations forestières et aux différents invités de Sansy Kaba Diakité comme ce fut le cas en 2017 à Kankan et en 2016 à Boké.

 «Présentement, nous travaillons sur une comédie musicale qui relate l’histoire de ces villes. L’année dernière, nous avons monté et présenté une pièce de théâtre sur l’histoire de la ville de Kankan. Et cette année, puisque c’est N’Zérékoré qui est la ville invitée d’honneur, nous avons fait la même chose. Nous avons fait des recherches sur l’histoire de la ville, à travers des témoignages et des documents. Donc, nous avons réuni tous ces éléments. Et moi en tant que metteur en scène, j’en ai fait une pièce de théâtre qui s’intitule ‘‘Bienvenue à N’Zérékoré’’», décline Lamine Diabaté.  

 Selon le directeur artistique  de la compagnie de théâtre Arts et Culture,  les participants auront droit à une comédie musicale au cours de laquelle l’histoire de la ville sera narrée, chantée et dansée par des comédiens sur scène dans un décor splendide.

 «Vous verrez dans cette histoire, l’historique de la ville, l’origine du nom N’Zérékoré. Nous allons travailler également sur l’histoire des populations de N’Zérékoré. Et nous n’allons pas nous limiter là puisque N’Zérékoré est le chef-lieu de la région forestière, nous allons aussi montrer l’histoire d’un grand résistant qui n’est autre que Zégbéla Togba, à travers cette comédie musicale, narrer son histoire. Nous avons travaillé également sur des contes Kpèlè écrits par le Pr Gbanassé», se projette-t-il.

 «Dans ce livre, poursuit Lamine Diabaté, nous avons tiré deux contes : ‘‘La jeune fille bossue’’ qui est un conte de la Forêt, et ‘‘Le mariage difficile de la fille du lion’’. Donc, ce sont tous ces éléments que nous allons présenter le 27 avril lors de la soirée littéraire. C’est l’occasion pour nous de montrer l’histoire aux nombreux invités qui vont venir en Guinée, mais aussi aux populations locales qui ne connaissent pas forcément l’histoire de leur ville ».