N’Zérérékoré: des conducteurs de taxi-moto dans la rue pour protester contre le port des gilets

août 8, 2018 3:44
0

Les conducteurs de taxi-moto de N’Zérékoré sont en colère. Ils l’ont fait savoir ce mercredi 8 août, à travers une manifestation dans les rues.

En effet, il y a de cela près de deux mois, les autorités communales, de commun accord avec les syndicats de taxi-moto, ont pris la décision d’identifier tous les conducteurs de moto-taxi.  Après deux reports du délai butoir, les autorités ont décidé de passer à la vitesse supérieure pour traquer « les récalcitrants ».

‘’On ne veut pas de gilets’’ ou encore ‘’liberté’’, sont entre autres slogans que scandaient ces motards.

« Nous sommes restés ce matin au bureau quand un groupe de jeunes a envahi les locaux. Ils disaient qu’ils ne sont pas prêts à porter des  gilets et ont décidé de semer la pagaille en ville. Nous sommes donc venus rencontrer les autorités pour qu’elles prennent des dispositions », nous a confié Bangaly Bayo, un des responsables du syndicat de taxi-moto rencontré à la préfecture.

Selon lui, il n’y a rien de mal dans la décision portant immatriculation des motards. Au contraire, dit-il: « c’est une façon non seulement de les sécuriser face aux nombreuses attaques dont ils sont victimes mais surtout, ça permettra aux autorités de traquer les bandits en faisant la différence entre motards et bandits. »

M.Bayo annonce que plus de 2000 gilets ont été commandés et les conducteurs refusent jusqu’à présent de s’en procurer. Et, ceux qui ont pu en avoir, refuseraient de porter; ils préfèrent attacher sur les guidons des motos.

En ville, certains conducteurs mécontents, profitaient de la situation pour déchirer les gilets qu’ils voyaient sur leur passage.

A la question de savoir si l’autorité fera marche arrière, Bangaly Bayo répond: « J’espère que la situation sera maîtrisée et que les uns et les autres comprendront le bien fondé de cette décision. »

Affaire à suivre…