Obsèques de Mamoudou Barry : quand le ministre Yero joue à l’apaisement

août 6, 2019 10:29
Présente aux obsèques de Mamoudou Barry, la délégation de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée), le principal partie de l’opposition guinéenne conduite par Chérif Bah le vice-président chargé des affaires extérieures à ses côtés l’épouse de Cellou Dalein Diallo a été tout simple ignorée au cours des présentations. Ce fait a irrité Halimatou Dalein qui n’a pas pu exprimer sa colère.
Le gouverneur de région Amadou Oury Diallo a deux reprises s’est saisi du micro pour dicter qu’aucune autre présentation ne sera faite et personne d’autre ne prendra la parole si ce n’est celui qu’il a désigné pour parler au nom des autorités administratives conduites par le ministre de l’enseignement supérieur Abdoulaye Yero Baldé.
« Je demande aux jeunes de prendre courage. Vous avez vu comment nous sommes dirigés dans ce pays. Pourquoi refuser de présenter la délégation de l’UFDG. Nous sommes dans une commune rurale dirigée par l’UFDG. Je leur informe, ce qu’ils prétendent  »gassata » (ça ne marchera pas, ndlr) ne va pas avoir lieu », a lancé Hadja Halimatou Dalein Diallo.
Pour apaiser les tensions, le ministre Yero Baldé s’est déplacé pour emmener la dame auprès de lui afin qu’elle puisse serrer les mains à la maman de Mamoudou Barry et ses proches.
Karamoko Souleymane, l’interlocuteur choisi par le gouverneur a même débordé dans ses propos en indiquant : « Je viens juste d’échanger avec le président de la république à Dounet. Il m’a dit qu’il a un calendrier très chargé sinon qu’il comptait participer à ces funérailles. Il m’a chargé de vous transmettre ses salutation », a-t-il déclaré devant la population de Bolaroya.
Dr Mamadou Barry a été assassiné par un individu à Rouen, France présenté comme un  Turc et qui serait victime d’une démence. Il a été arrêté et il subit des soins psychiatriques actuellement. Ce meurtre a causé une désarroi non seulement au sein de la communauté guinéenne mais aussi dans l’humanité toute entière.