Obsèques des soldats guinéens tués au Mali: les hommages des Nations Unies

0
1441

«Ils ont répondu à l’appel des armes. Ils ont mérité de cette valeur qui qu’on nous tue mais, on nous ne déshonore pas.»

Aux cérémonies funèbres des soldats guinéens de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali) tués le 22 février à Siby, à la sortie de Bamako,  le représentant du Système des Nations-Unies, Pr. Georges Alfred Ki-Zerbo a rendu un hommage mérité aux familles éplorées mais aussi à tout le peuple de Guinée. C’était le vendredi 1er mars à la principale base aérienne militaire de Conakry. Nous livrons ici un extrait de son message:         

«Au nom de l’ensemble de la communauté internationale en Guinée et nom du Secrétariat général des Nations Unies, c’est avec une profonde consternation que nous avons appris la perte cruelle de Adjudant-chef Ismaël Bangoura, les Sergents chefs Michel Théa et Ives Haba, tombés au champ d’honneur lors de leur mission dans le cadre la MUNISMA. Ils sont tombés en terre sœur du Mali, terre africaine dans l’accomplissement du sacrifice et devoir suprême. Ils ont à ce titre mérité de la nation et de la communauté internationale. Ils ont mérité le drapeau de la Guinée et celui des Nations Unies. Le système des Nations Unies (SNU) s’incline devant leurs dépouilles et fait de leur deuil celui de tout l’ensemble du Système des Nation Unies et de l’ensemble des nations du monde. Ils ont répondu à l’appel des armes. Ils ont mérité de cette valeur qui dit qu’on nous tue mais on nous ne déshonore pas.»