Opération «ville morte» : bilan mitigé pour le FNDC au marché Madina (11)

0
569

A l’appel des leaders de l’opposition et des acteurs de la société civile réunis au sein du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à une journée « ville morte » dans la zone spéciale de Conakry ce mardi 21 avril, plusieurs centres commerciaux du grand marché de Madina sont restés fermés, a-t-on constaté sur place.

Par contre, les femmes vendeuses et les étalagistes ont ignoré ce mot d’ordre de « ville morte ». Le marché d’Avaria et la gare routière de Madina ont refoulé le monde en ce jour. Sur l’autoroute Fidel Castro, la circulation routière est normale avec des embouteillages qui se forment par endroits. C’est le même constat sur la route du Niger où les trottoirs sont envahis par des marchands ambulants.

Lire vidéo :