Opération ville morte de l’UFDG : des heurts signalés à Wanindara (6h 30)

0
341

Suite à l’appel de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ( UFDG) à une journée  »ville morte » ce lundi 9 novembre, les hostilités ont  repris très tôt (6h 30), a-t-on constaté sur place.

En effet, les jeunes ont érigé des barricades au niveau de Wanindara rails, un quartier de la banlieue de Conakry favorable à l’opposition, empêchant ainsi toute la circulation routière. Des véhicules de transport en commun et ceux des particuliers ont été obligés de se rabattre sur l’autoroute Fidèle Castro à partir de la T6.
Selon un conducteur de taxi, il n’ya aucun incident entre le carrefour de la Cimenterie et la T6. Au moment où nous quittions les lieux, les forces de l’ordre n’étaient pas encore arrivées.
Sur l’autoroute Fidèle Castro, axe réputé favorable au pouvoir, un embouteillage indescriptible est provoqué un peu partout. Les arrêts de bus sont bondés de passagers.
Il faut par ailleurs rappeler que le président de l’UFDG, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, Cellou Dalein Diallo a invité hier ses militants à observer ce lundi une journée ville morte à Conakry et dans ses environnants.  » Pas de recul, défendons nos voix… » a t il dit dans une courte vidéo.