Opérations de curage à Conakry : les jeunes de Hafia 1 bénéficient d’un appui du ministère de la Ville

0
499

Lors de son récent passage au quartier Hafia 1 dans le cadre de l’ouverture des zones susceptibles d’être sources d’inondations en cette période de grandes pluies, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Dr. Ibrahima Kourouma avait promis un appui financier à la jeunesse pour le désenclavement des endroits où les machines ne pouvaient accéder.

Ce lundi 22 juin, une enveloppe symbolique a été remise à la jeunesse de Hafia par l’Inspecteur général du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Gamys Cé Mikano. C’était en présence du chef de cabinet du gouvernorat de la Ville de Conakry Toupou Koïdouze et le maire de la commune de Dixinn Mamadou Samba Diallo.

Avant de procéder à la remise de cette enveloppe, M. Gamys Cé Minako a tenu à rappeler aux uns et autres, l’objectif de cette initiative du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, qui vise à créer conformément à la volonté du Chef de l’Etat, un cadre de vie décent aux populations.

« Le ministre Dr. Ibrahima Kourouma a également mis à la disposition de la jeunesse une enveloppe symbolique pour pouvoir dégager certains points où les machines ne peuvent accéder. Toutes ces actions s’inscrivent dans la vision du chef de l’Etat qui est très sensible aux problèmes de la population », a-t-il déclaré.

Pour sa part, le maire de la commune de Dixinn a exprimé sa reconnaissance à l’endroit du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avant de rappeler : « le ministre Dr. Ibrahima Kourouma a convié récemment les cinq maires de Conakry ainsi que le gouverneur à une réunion à son département. Pendant la rencontre, nous avons largement discuté de la situation des zones critiques dans la capitale en cette période des grandes pluies. Ce jour, 150 points critiques ont été retenus. J’ai donné la situation de la commune de Dixinn en ordre de priorité. Je remercie une fois encore le ministre Dr. Kourouma parce qu’il a promptement réagi en envoyant d’abord une mission d’expertise et ensuite des machines. Le vendredi passé, le ministre Kourouma était lui-même sur le terrain pour observer les travaux qui se déroulaient. Nous lui avons signalé certains endroits où les machines ne pouvaient pas travailler. Il s’agit des tuyaux d’évacuation qui sont installés sous les rails pour conduire les eaux de ruissellement qui quittent des collines. Sur huit tuyaux, seulement deux sont opérationnels. Tous les autres sont bouchés et ils rejettent l’eau. La jeunesse est décidée de travailler avec leurs maigres moyens. C’est pourquoi elle vient d’être épaulée par le ministère de la Ville pour déboucher ces canaux d’évacuation. Nous allons repasser pour contrôler le travail. Parce que les jeunes ont eu un appui nécessaire. J’avais dit et je le réitère que ces travaux n’incombent pas seulement au département en charge de la Ville et de l’Aménagement du Territoire. Il est commun au ministère de l’Assainissement et à celui des Travaux Publics. Si aujourd’hui, le ministre Dr. Ibrahima Kourouma nous prête ses moyens et sa volonté, nous lui remercions infiniment tout en invitant les autres départements aussi d’emboiter le pas. »

Au nom des jeunes du quartier Hafia 1, Mathieu Bangoura a remercié non seulement le ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire pour la qualité des travaux mais aussi pour la promptitude avec laquelle il a réagi à la demande de la jeunesse.

« Nous voulons dire aux autres jeunes que sans l’Etat, la jeunesse peut faire quelque chose pour l’épanouissement de la société. Nous avons été très surpris par le fait que le ministère de la Ville et de l’Aménagement ait réagi le plus vite que possible. Nous avons été encore dépassés par la qualité des travaux dans notre quartier. Nous ne pouvons que remercier le chef de l’Etat à travers le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire. Nous sommes très motivés à travailler pour le développement de notre quartier », a-t-il précisé en substance.

Lire vidéo: