Orange-DigitalTalk : « le digital est un outil social pour les causes privilégiées »

0

La deuxième édition de la campagne DigitalTalk d’Orange-Guinée s’est tenue samedi 22 mai au Chapiteau by Issa sis au Palais du peuple sous le thème : « le digital, un outil privilégié pour les causes sociales ». L’événement, retransmis en direct sur Facebook, a été animé par des acteurs guinéens du digital, notamment  Fatou Thithi Camara de Monarch Conakry, Mamoudou Diallo d’OCTA et Kadiatou Konaté du Club des jeunes filles leader de Guinée. Les échanges ont surtout porté sur l’écosystème digital en Guinée et sur la place du numérique comme outil de développement social et entrepreneurial.

Partageant son expérience, la panéliste Kadiatou Konaté a indiqué que le  digital est d’une grande importance dans la lutte du Club des jeunes filles leader dans la lutte contre les violences faites aux femmes en Guinée. « Je me rappelle qu’en 2016, c’était à travers le digital que le Club des jeunes filles leaders a organisé sa première activité à succès. En moins d’une semaine de communication, on a eu plus de 300 participants à l’activité…A travers la force du digital, on a su emmener plusieurs personnes à s’intéresser à ce qu’on faisait », a-t-elle dit.

Mamoudou Diallo, tech entrepreneur et engagé social est celui qui a mis en place de Kisal (survivre en poular). Une application mobile qui a été d’une grande utilité dans la sensibilisation contre le Covid-19 en Guinée. « Tout est parti d’un tweet qui disait que dans les autres pays, les développeurs, les journalistes et les médecins se sont réunis pour mettre des solutions en place mais qu’en Guinée rien ne se passe encore […] J’ai dit ok, comme il se dit ça, sûrement qu’il y a quelque chose à faire. Je me suis donc lancé dans un défi personnel de développer une application en 24 heures. Et Dieu merci, j’ai tenu le défi… », a-t-il expliqué.

Directrice de Monarch Conakry et formatrice certifiée IFC LPI, Fatou Thithi Camara est également celle qui avait initié la campagne #CoronaNthondi. Sa prestation a notamment porté sur les techniques et outils à utiliser dans le cadre d’une campagne pour une cause sociale. Son intervention a permis aux participants de différencier une campagne pour une  marque d’une campagne pour une cause sociale, de connaître les réseaux sociaux appropriés pour chaque type de message, de savoir comment associer des influenceurs à sa campagne. Et surtout, elle indiquera que toute campagne digitale doit être basée sur du réel…