Ourékaba – Mamou : l’élection du maire ajournée après un cafouillage au sein du RPG

0
1312

Cela fera bientôt un an que les résultats des élections communales et communautaires sont proclamés sans que le processus d’installation des bureaux exécutifs communaux n’arrive à son terme en Guinée. Ce mardi 22 janvier, les élus locaux de la commune rurale de Ourékaba étaient conviés à l’installation  leur bureau exécutif. Le manque de consensus au sein du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir pour trouver un seul candidat, a conduit au report du processus.

Aujourd’hui, Mamady Diaré, le Secrétaire général chargé de l’administration à la préfecture de Mamou, qui est chargé de superviser l’élection du maire, a commencé par le contrôle de la présence des 23 Conseillers avant de rappeler les règles de l’élection du maire et des vice-maires.

La perturbation est survenue lorsque le superviseur a demandé les candidats au poste de maire de se présenter. Aussitôt, trois conseillers du RPG ont manifesté le désir de briguer le poste (Elhadj Ousmane, ancien maire, Fodé Lamine et Karamoko Alsény).

Face à toutes ces candidatures plutôt ‘’inattendues’’, une conseillère du RPG, Fatoumata Madina Barry s’est levée pour réagir. « Ce n’est pas ce que nous avons convenu. Il était question de présenter un seul candidat pour le RPG », a-t-elle lancé.

Quant à l’UFDG qui avait 10 conseillers sur les 23 n’a pas voulu se présenter. Elhadj Aliou, la tête de liste de l’UFDG attendait le poste de Vice-maire. D’autres sources nous ont confiés que le ministre des Sports Bantama Sow, natif de la localité aurait appelé l’ensemble des conseillers élus à faire un front commun  pour conquérir la mairie.

C’est suite à cette rencontre que le processus d’installation des conseillers a été programmé. Ce mardi donc, plusieurs habitants de l’ensemble des districts de Ourékaba avaient rallié le siège de la commune rurale où l’élection devrait se tenir.

Par ailleurs, il faut souligner que les communales du 4 février dernier avaient donné 10 conseillers à l’UFDG, 8 au RPG Arc-en-ciel, 4 au Benkan (une liste indépendante) et 1 à l’UFR.