Ousmane Gaoual aux magistrats: « la seule personne qui mérite d’être destituée, c’est Alpha Condé»

septembre 15, 2018 5:29
0

La demande de destitution du président de la Cour Constitutionnelle par 8 membres de l’institution, continue d’alimenter les débats à Conakry. Ce samedi 15 septembre, le député uninominal de Gaoual Ousmane Diallo a profité de l’assemblée générale de son parti UFDG pour envoyer un message à ces magistrats. Pour lui, « la seule personne qui mérite d’être destituée en Guinée, s’appelle Alpha Condé ».

Pour lui, habituellement quand les magistrats décident de quelque chose, ils s’appuient sur les textes de lois. Mais selon l’élu de Gaoual, «les magistrats ne s’appuient sur aucune de nos textes de lois pour dire cette immense connerie qu’ils ont servi au peuple de Guinée. La seule personne qui mérite d’être destitué en Guinée, s’appelle Alpha Condé ».

Le député s’appuie sur la constitution en son article 4 qui interdit le régionalisme et l’ethnocentrisme pour justifier ses affirmations. «Quand Alpha Condé dit je donne l’Assemblée Nationale à la Foret, la Primature à la Basse côte, c’est de l’ethnocentrisme et c’est puni par l’article 4 de notre constitution », a-t-il rappelé.

Poursuivant, Ousmane Gaoual indique : « l’article 36 demande au président de la République de faire une déclaration de ses biens et de les publier au journal officiel. Cela n’a jamais été fait. L’article 38 de la constitution dit que le président de la République doit renoncer à toute activité incompatible avec son mandat notamment celui qui concerne les partis politiques. Alpha Condé est toujours président du RPG Arc-ciel.»

Pourtant, dira-t-il, le non-respect d’une seule disposition de la constitution devrait amener Alpha Condé à être destitué. «Donc s’il y a quelqu’un dont les dispositions de destitution sont prévues dans les articles 119 et 120 de notre constitution, c’est bien Alpha Condé. La disposition est claire, les motifs sont instruits par la loi», a martelé le député de l’UFDG qui annonce que son groupe parlementaire des libéraux démocrates a rédigé dans ce sens une résolution demandant la destitution d’Alpha Condé.

Cette résolution dort encore dans les tiroirs du président de l’Assemblée Nationale depuis plus d’un an, a-t-il fait savoir.

Plus loin, Ousmane Gaoual affirme que deux parmi ces magistrats ne devraient pas être au sein de cette institution parce qu’ils ont moins de 45 ans alors que la constitution dit qu’ils doivent avoir 45 ans plus.

Pour rappel, 8 magistrats avaient récemment déposé au parlement guinéen une motion de destitution de Kélèfa Sall à la tête de la Cour Constitutionnelle.