Ousmane Gaoual: « le seul responsable de cette chienlit, c’est Alpha Condé…»

octobre 24, 2018 2:09
0

«Je suis indigné face aux actes criminels des forces de sécurité qui ont pour mission le maintien d’ordre. Il y a aussi la réaction du Premier ministre Kassory Fofana qui clame haut et fort qu’il préfère l’ordre à la loi. C’est choquant cette phrase. Et surtout quand j’ai entendu le Contrôleur général de la police, Bafoé dire qu’il est formé pour réprimer…. Mais ne nous trompons pas. Le seul responsable de cette chienlit, c’est Alpha Condé…» En s’exprimant ce matin sur les antennes de la Radio Espace, Ousmane Gaoual était dans tous ses états.

Interrogé sur les évènements d’hier, le député Gaoual se dit indigné de la « tentative d’assassinat » dont le leader de l’UFDG aurait échappé. Il soutient que l’acte a été planifié bien avant la programmation de la « marche pacifique » de l’opposition républicaine.

«Il y a deux choses à regretter ici. L’acte criminel des forces de sécurité et les réactions du Premier ministre ainsi que celles du Contrôleur  général de la police, Anssoumane Camara Bafoé qui font l’apologie de la violence à chaque fois qu’ils interviennent dans les médiasQue chacun maîtrise ses propos! Nous devons mesurer la portée de ce qu’on dit

Mais les forces de sécurité n’ont-elles pas été victimes d’une pluie de pierres de la part des manifestants ?

« A supposer que cela soit vrai. La réponse n’est pas proportionnelle. On ne doit pas utiliser les armes de guerre pour un maintien d’ordre. Si on fait l’usage des armes de guerre, c’est qu’on a l’intention de donner la mort. Je demande à Bofoé et ses éléments de disperser les manifestants avec des armes conventionnelles. C’est léger de dire que les manifestants ont jeté des pierres sur les forces de maintien d’ordre. »

Que pense Gaoual de la réaction à chaud de Cellou Dalein juste après les évènements ?

«C’est un homme qui vient d’échapper à un attentat ! A un moment donné, il faut se dire la vérité en face. La veille de la marche, le chef de file de l’opposition a reçu plusieurs messages ! Des menaces d’attentat à sa vie. Voyez-vous ! Et à chaque fois qu’on manifeste, on a le sentiment qu’on veut attenter à la vie d’un citoyen. Et je le répète. Le seul responsable de cette chienlit, c’est Alpha Condé »

Pour ce qui est de l’enquête souhaitée par le Procureur et les responsables des forces de sécurité, le député de Gaoual propose qu’on l’étende au niveau des 96 victimes tombées lors des manifestations antérieures. «L’Assemblée Nationale peut diligenter une enquête parlementaire sur le comportement des forces de sécurité…»

Et maintenant ? L’opposition va-t-elle continuer à mettre la pression sur le pouvoir ?    

« Non seulement nous allons continuer à réclamer le respect de la loi, mais nous allons aussi réclamer justice pour les crimes commis. Les auteurs doivent répondre de leurs actes. Ils doivent être remis à la justice. Ce sera signe d’une démocratie dans le pays. L’opposition continuera à réclamer le respect de la loi…»

Que fait l’opposition républicaine contre les extrémistes en son sein?

«Nous devons d’abord protéger le chef de file de l’opposition. Ensuite, nous allons faire barrage aux extrémistes. Cellou a toujours évolué pour le dialogue. C’est un homme de paix. Comment éliminer les extrémistes sans  donner la force à la loi ? Et puis pourquoi ne pas écouter un homme comme Gassama ? Ce ministre dit des choses sérieuses ! Les extrémistes ? Il y en a plus au sein du pouvoir !  Laissez-moi vous faire une confidence. Hier matin à sept heures au Restaurant Le Damier en face du marché Niger à Kaloum, le directeur de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, Malick Sankhon, qui vient fraîchement de la Mecque, a dit « Nous allons en finir avec les gens aujourd’hui… On va les écraser… ». Il a tenu ces propos devant les gens…. »   

C’est un Ousmane très fâché que les confrères de la radio Espace ont interrogé ce mercredi matin. Il demande que justice soit rendue.