«Outrage» au chef de l’Etat : Ibrahima Sory Camara sera situé sur son sort le 09 avril

avril 3, 2018 8:14
0

Au terme des plaidoirie et réquisition ce mardi soir,  la juge Djénabou Donghol Diallo a renvoyé le procès au 09 avril prochain pour délibérer. Le Procureur de la République a requis deux ans d’emprisonnement et le paiement d’une amende de deux millions de francs guinéens. Pour sa part, la partie civile a  demandé de retenir le propagandiste de l’UFDG dans les liens de la culpabilité et de le condamner au paiement d’un franc symbolique.

En revanche, les avocats de la défense ont demandé la relaxe pure et simple de leur client. Me Salif Béavogui, l’un des avocats d’Ibrahima Sory Camara, a qualifié le procès de  »politique ». «Si le tribunal applique le droit, nous pensons que notre client sera libéré », espère Me Salif Béavogui.