Outrage au chef de l’Etat: ouverture du procès en appel de l’opposant Ibrahima Sory Camara

octobre 15, 2018 9:48
0

Le procès en appel de l’opposant Ibrahima Sory Camara, condamné à 18 mois de prison pour « outrage au chef de l’Etat » en avril dernier,  s’est ouvert lundi devant la Cour d’appel de Conakry.

Comme devant le tribunal de première instance de Mafanco, Ibrahima Sory Camara est resté dans la négation des faits devant le juge de la Cour d’appel. Il a réitéré qu’il n’a jamais insulté le chef de l’Etat et qu’il n’a été qu’un lanceur d’alerte.

Après les débats de ce lundi, l’affaire a été renvoyée à l’audience du 22 octobre pour les plaidoiries et réquisitions.

Ibrahima Sory Camara, militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été condamné lundi 9 avril 2018 à 18 mois d’emprisonnement au paiement d’un franc symbolique. Le tribunal de Mafanco qui siégeait pour l’occasion au TPI de Kaloum, l’avait reconnu coupable des délits de  « diffamation, d’injures» à l’encontre du chef de l’Etat. Le collectif des avocats d’Ibrahima Sory Camara avait interjeté appel contre la décision.