Ouverture de la session des lois : les députés de l’opposition reconsidèrent leur position

avril 4, 2018 5:45
0

Pour protester contre les violences exercées contre ses militants et exiger de la publication des « vrais résultats » des élections communales du 4 février, le groupe parlementaire libéral démocrate avait décidé de boycotter la session des lois qui s’ouvre le jeudi 5 avril. Mais le tête-à-tête qu’ont eu Cellou Dalein Diallo et  Alpha Condé le 1er avril a permis d’éviter ce boycott.

Pour rappel, toutes les manifestations prévues avant la rencontre du chef de file de l’opposition et le président de la République ont été suspendues. Les manifestations et le boycott de la session des lois ayant les mêmes motifs, le groupe parlementaire libéral démocrate ne pouvait pas, ne pas aller au parlement.

« Les députés de l’opposition ont reconsidéré leur mot d’ordre de boycott de la session des lois. Donc ils seront présents demain (5 avril 2018, ndlr) à l’Assemblée nationale », a annoncé ce mercredi, Alhoussény Makanéra Kaké, lors d’une rencontre organisée par l’opposition au QG de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à Hamdallaye.