Ouverture des zones critiques à Hafia 1 : les actions du ministre de la Ville saluées par les habitants

0
574

Les opérations d’ouverture des zones susceptibles d’être des sources d’inondations se poursuivent à Conakry. Ce vendredi 19 juin, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, accompagné du maire de la commune de Dixinn, a fait agir la pelleteuse dans le quartier Hafia 1.

Cette action préventive du département de la Ville a été vivement saluée par des habitants qui étaient devenus presque des otages des eaux à chaque grande pluie dans leur quartier.

« Nous n’avons pas l’habitude de voir une telle chose dans notre quartier. Quand la pluie tombe la nuit jusqu’au petit matin, nous ne fermons pas les yeux. Parce que toutes les maisons s’inondent. Suite à l’ouverture des caniveaux, nous ne verrons plus de l’eau dans nos maisons », s’est-il rejouie Aminata Mansaré, une habitante de Hafia 1.

Quant au chef de quartier Hafia 1, il n’a guère manqué de tresser une couronne pour le ministère de la Ville pour l’ouverture de ce passage d’eau. « C’est une grande joie pour moi de voir le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Dr. Ibrahima Kourouma dans mon quartier. Il faut le rappeler que ma population a trop souffert ces derniers temps. Une fois que la pluie tombe, je ne ferme plus les yeux. Moi-même, l’eau rentre jusque dans ma douche. C’est pourquoi, l’initiative du ministre de la Ville est salutaire », a déclaré Aly Camara.

Pour sa part, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, en prenant la parole, a tenu à remercier le maire de la commune de Dixinn, Elhadj Mamadou Samba Diallo. Lequel a accepté volontiers, précise-t-il, d’accompagner cette initiative en sensibilisant la population dans la mise en œuvre des travaux.

« Je suis très satisfait parce que cela prouve à suffisance que la population adhère aux idéaux du président de la République Alpha Condé. Ce que nous sommes en train de faire, est une instruction du chef de l’Etat qui a dit de tout faire pour que les populations ne souffrent pas pendant la période des grandes pluies. Aujourd’hui, cette satisfaction de la population prouve à suffisance qu’elle soutient les actions du président de la République », s’est-il réjoui.

Dans la même logique, le ministre Kourouma a fait remarquer que les jeunes du quartier lui ont montré des endroits où la machine ne pouvait accéder. Ces jeunes lui auraient exprimés leur disponibilité à les ouvrir manuellement. « Nous allons mettre les moyens à leurs dispositions afin que les canaux d’évacuation soient complètement débouchés. C’est une mission qui s’étend sur toute l’année et sur toute l’étendue du territoire national. Nous allons travailler afin que pendant toute la période de grandes pluies que la population soit épargnée par rapport à ce qui se passe ailleurs. Une fois que les canaux sont ouverts, ils doivent y rester définitivement », a-t-il martelé à l’endroit des populations riveraines.

Lire vidéo: