Ouvrages de l’ANAFIC : le maire de N’zérékoré appelle à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain

0
1213

La colère provoquée par les inondations imputées au mauvais état de certains ouvrages de franchissement construits dans la capitale forestière a fini par s’estomper. Dans la foulée, le maire de N’zérékoré, Moriba Delamou a tenu à relativiser les allégations portant sur les travaux effectués dans le cadre de l’ANAFIC (agence nationale pour le financement des collectivités).

Invitant les populations au calme et à la sérénité, le maire a reconnu que cette initiative présidentielle est un ouf de soulagement pour la capitale forestière. Et qu’il faille plutôt encourager.

Une manière de se démarquer de ceux qui voudraient saboter ce projet dont le but est de consolider le développement local.

Chose qui a contribué bien entendu à faire baisser les tensions.