voir Plus
    dimanche, 18 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Papa Koly Kourouma sur la pénurie d’eau potable à Kankan…

    La ville de Kankan et plusieurs autres de la région n’ont pas d’eau potable depuis bientôt trois mois. En cause, le manque de carburant pour faire tourner les groupes électrogènes des stations de pompage et de traitement de l’eau de la SEG (Société des Eaux de Guinée) apprend-on.

    Interrogé par la rédaction de Guinéenews© sur la question ce jeudi 25 mars, le ministre en charge de l’Hydraulique et de l’assainissement Papa Koly Kourouma a confirmé l’information selon laquelle, la SEG ne disposerait pas de fuel pour le fonctionnement des stations de pompage et de traitement de l’eau.

    « En fait, la SEG est confrontée à un problème financier. Vous savez, l’Etat avait pris la décision de ne pas facturer les consommateurs dans le cadre de la riposte économique contre la Covid-19. Donc depuis là, ils attendent le paiement qui est en cours. Et maintenant, le fournisseur ne peut plus leur donner le carburant à crédit » a indiqué le ministre au bout du fil.

    Alertée sur une possible manifestation des femmes de Kankan contre la pénurie d’eau la semaine prochaine, le ministre Papa Koly Kourouma appelle à la patience tout en rassurant de la reprise très prochaine du service de le SEG.

    « Dites aux femmes de patienter ! S’il plaît à Dieu, les choses rentreront dans l’ordre très bientôt », rassure-t-il.

    Depuis l’investiture du président Alpha Condé pour son troisième mandat contesté, plusieurs villes de l’intérieur du pays dont Kankan n’ont pas d’eau potable dans les robinets. Ce qui en rajoute à la corvée quotidienne des femmes autour des quelques points d’eau potable de la ville.

    Craignant le statu quo jusqu’au mois de ramadan qui pointe à l’horizon, des groupes de femmes de la ville de Kankan projettent de marcher dès la semaine prochaine pour nous dit-on réclamer le retour du service de distribution de l’eau potable de la SEG locale.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE