Parité Homme-Femme : chez Total Guinée, 40% du personnel sont des femmes

0
781

L’humanité a célébré le 8 mars 2020 la 25ème journée internationale des droits de la femme. En marge de cette journée, Total Guinée en partenariat avec la Bicigui, Bolloré, l’AFD et l’Ambassade de France en Guinée et de la sierra leone ont organisés la diffusion en grande première du film « Woman » à Conakry dans salle grande du Canal Olympia à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. Ce film, dans lequel 2000 femmes ont été interviews dans 50 pays, est un message d’amour et d’espoir envoyé à toutes les femmes du monde. C’est une « fresque » qui rend hommage aux femmes, à leurs parcours, à leurs combats, à leurs victoires.

A l’occasion de la sortie en grande première à Conakry, un débat sur la présence des femmes dans les entreprises a été organisé entre des responsables, les Directeurs ressources humaines et RSE de ces entreprises partenaires, dont Total Guinée.

Lors de ce débat, la Directrice des Ressources humaines de Total Guinée, Fatouma Baldé, a fait savoir que les femmes occupent des places importantes au sein de sa société, même si le secteur pétrolier est un secteur dominé par les hommes : «Les femmes n’étaient pas assez représentées dans le secteur des hydrocarbures. Mais aujourd’hui, on peut dire que la tendance est évolutive même si tous les objectifs ne sont pas atteints. Si je prends le cas de Total Guinée, le département HSEQ, c’est une femme qui est à la tête. Un poste qui est généralement attribué aux hommes. C’est un service qui est le porteur de la première valeur de Total qu’est la sécurité. Chez nous, la tendance est vraiment évolutive comme je vous l’ai dit. En ce qui concerne le recrutement, Total a un programme qu’on appelle Young Graduate qui donne l’occasion aux jeunes diplômés d’intégrer le groupe via un parcours qui est, d’emblée, international. Il y aussi des outils qui sont mis en place pour permettre aux gens sans distinction de sexe d’être maîtres de leur carrière. Cette évolution  est enrichie par la capacité d’adaptation, par la volonté de changer de poste, de métier et par la volonté de changer même de lieu de travail. »

Plus loin, Mme Baldé affirme que les femmes occupent 40% de l’effectif de Total Guinée : «Chez Total, l’opportunité est donnée à tout le monde. Sur les trois dernières années, 70% des recrues étaient des femmes. A date, 40% des effectifs sont des femmes et 16%  des postes de management sont tenus par des femmes. Dans le comité de direction, depuis octobre 2019, il y a trois locaux dont deux femmes. C’est pour vous dire qu’il y a des efforts chez Total Guinée quant à la promotion de la couche féminine. »

Dans son discours, le Directeur général de Total Guinée, Nicolas LISIECKI, a abordé le sujet dans le même sens que Mme Baldé, affirmant que le Groupe Total a des programmes en faveur de la mixité : « Le Groupe Total c’est 100 mille collaborateurs à travers le monde sur 130 pays. On est par nature centré par cette matière première, cette ressource essentielle que sont les femmes et les hommes du Groupe. Nous sommes donc forcément vigilants pour que tout cela se passe dans l’intérêt collectif et servent aussi nos services. C’est une finalité en soi, parce que ça ne se discute pas d’imaginer que les femmes aient les mêmes droits que les hommes et puis aussi dans le monde de l’entreprise c’est aussi une richesse de point de vue et de posture qu’on obtient quand on favorise la mixité au sein de l’entreprise et de l’encadrement. C’est cette richesse qui fait qu’on peut mieux relever les défis qui s’adressent à nous. Nos valeurs à Total sont le respect de l’autre et la solidarité, cela fait partie de notre ADN. »

Selon M. LISIECKI, au niveau du Groupe Total, l’objectif en 2020 c’est d’avoir 25% des femmes qui dirigent : «Nous avons des programmes en faveur de la mixité et assez d’employés, de cadres locaux dans les pays où nous sommes. Nous avons aussi au niveau de la présidence du groupe un engagement fort et des objectifs pour augmenter la place des femmes dans l’encadrement. Donc pour 2020 on vise pour 25 % des femmes parmi les cadres dirigeants du groupe Total et 20% aux  comités de direction. »