Parlement : la convention du projet bauxitique intégré de Kimbo, Fria ratifiée

décembre 24, 2018 10:08

Une autre importante étape a été franchie ce lundi 24 décembre pour la réalisation du projet Kimbo d’oxyde d’aluminium et de bauxite à Fria, préfecture située à quelque 136 km de la capitale Conakry.

Une semaine après sa signature,  la convention sur ce projet a  été ratifiée ce lundi par les députés de l’Assemblée nationale. C’est à l’unanimité que les députés ont ordonné la ratification de cette convention en présence du ministre des Mines et des responsables de Bauxite de Kimbo SA – une société majoritairement détenue par des citoyens guinéens – dont l’ancien sociétaire du Hafia FC, Seydouba Bangoura.

Il s’agit d’un projet intégré qui prévoit l’exploitation d’une mine de bauxite et l’installation d’une raffinerie d’alumine à Fria. Dans un premier temps, la première phase du projet prévoit la production de trois millions de tonnes de bauxite par an. La deuxième phase permettra la réalisation d’une raffinerie de production d’alumine d’une capacité de  1.500.000 tonnes par an, extensible à trois millions de tonnes par an.

Le projet vise également la construction d’une infrastructure ferroviaire multi-usage, la construction d’une route minière d’environ 90 kilomètres, des infrastructures sociales en faveur des communautés riveraines, etc.

Pour la réalisation de  toutes les phases du projet (y compris les intérêts sur les prêts durant la période de construction) le projet demande un investissement estimatif d’environ 3 milliards 358 millions de dollars dont 358 millions  pour la première phase.

Selon les promoteurs de Bauxite Kimbo SA, le projet va permettre la création de 3500 emplois en phase de construction et 1 000 emplois en phase d’exploitation.