Parlement : le budget du ministère du commerce revu à la hausse

décembre 11, 2018 8:19

Le ministre du Commerce était, à son tour, ce mardi devant les députés guinéens pour présenter le projet de budget de son département. A l’entame de ses propos Boubacar Barry a rappelé que dans la lettre de mission qui lui est assignée, son département doit s’atteler à 6 principaux objectifs. Il s’agit, entre autres, d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle par l’approvisionnement du marché en denrées et produits de première nécessité, assurer une meilleure protection des consommateurs par l’intensification du contrôle de qualité et la surveillance des produits de grande consommation, renforcer la participation de la Guinée au commerce sous-régional, régional et international, contribuer à la lutte contre la corruption, le détournement de deniers publics et la fraude.

Pour atteindre ces objectifs, dira Bouba Barry, son département a besoin pour l’exercice 2019, de 40 milliards 969 Millions 793 Mille GNF, soit une hausse de 10%  par rapport à l’année dernière. Parlant justement de ce budget, le ministre Barry a affirmé qu’il a été exécuté à 80,5%.

Dans son exposé, le ministre du Commerce a rappelé certains acquis réalisés par son département au cours de cette année 2018. La finalisation du Projet de développement de la filière mangue ; le renforcement des capacités managériales des organisations professionnelles d’exportation du cacao dans le cadre d’un programme sous-régional de la Mano River Union, la stabilité des prix des denrées de première nécessité sur le marché.

S’exprimant sur les perspectives de l’année 2019, le chef du département du Commerce projette notamment de veiller à l’application sur les modalités d’exercice de la profession de commerce, à sécuriser et numériser des documents administratifs et  la mise en circulation de nouvelles cartes professionnelles sécurisées de commerçants.

Aussi, vu le vieillissement du personnel actuel (70% devant faire valoir leur droit à la retraite dans les 2 ans à venir) le ministère envisage de recruter à titre exceptionnel une quarantaine de jeunes cadres répondant aux profils spécifiques.

 « C’est à ce titre que je sollicite votre appui et votre accompagnement pour l’approbation de ce Projet de Budget 2019 et des réformes envisagées », a conclu le ministre du Commerce.