Parlement : Le code amendé de l’aviation civile de la république de Guinée adopté à l’unanimité

mai 16, 2018 10:40
0

Après plusieurs heures de débats à l’assemblée nationale, le projet d’amendement du code de l’aviation civile qui a été soumis par le ministère des transports, a été adopté mardi 15 mai à l’unanimité par les 74 députés présents sur 113 inscrits.

En effet, depuis la promulgation du nouveau code par le décret D/2013/160/PRG/SGG en date du 28 septembre 2013, de nouvelles évolutions ont été enregistrées au plan international ; ce qui a favorisé l’édition de nouvelles normes de transposer dans tous les pays membres de l’OACI dont la Guinée.

L’objectif visé est d’améliorer le taux de conformité de la Guinée d’au moins 60% et ce, en droite ligne des recommandations fortes du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement tenu à Abuja (Nigeria) en 2012.

Selon le rapport de la commission parlementaire en charge de l’aménagement du territoire et des Transports, le vote de ce projet d’amendement permettra à la Guinée d’être sur la liste des pays en règle en matière de transposition de nouvelles normes internationales de l’OACI afin de rendre le système aéronautique guinéen et les aéroports plus sûrs.

Cette transposition permettra à la Guinée d’améliorer sa note auprès de l’OACI, corollaire d’une fréquentation importante par les opérateurs aériens avec à la clé d’importantes retombées économiques pour le pays.

A cette occasion, le ministre des Transports, Oyé Guilavogui a rappelé que si, en matière de taxes aéroportuaires, Conakry était très cher par le passé, aujourd’hui les donnes ont changé. « L’arrivée d’une dizaine de compagnies aériennes qui desservent aujourd’hui le pays a eu pour conséquence immédiate la réduction du coût des transports », a affirmé Oyé Guilavogui.