Parlement : Les députés adoptent le projet d’aménagement de la route Boké-Québo

0
596

Réunis en plénière ce 25 octobre 2019, les députés du groupe parlementaire  RPG Arc-en-ciel et six de celui de l’Alliance républicaine ont adopté à l’unanimité le projet d’aménagement de la route Boké-Québo qui relie la Guinée à la Guinée Bissau. Cette route est longue de 107 km, dont 86 km en territoire guinéen.

Dans la première phase de ce projet, la Guinée a obtenu un prêt de 5 millions 120 mille unités de compte, soit 6 millions 117 mille euros du Fonds africain de développement (FAD). Le délai de remboursement de ce prêt est de 40 ans, après 10 ans de différé dont 2% par an entre les 11ème et  20ème années, et de 4% par la suite.

Cette première phase du projet va consister à la réalisation de la route du PK 45 de Dabiss à la frontière avec la Guinée-Bissau, comprenant la construction d’un pont sur le fleuve Cogon et de la frontière à Québo du côté de la Guinée-Bissau. La 2ème phase du projet concernera du PK 0 de Boké au PK 45 avec la construction d’un nouveau pont sur le Tinguilinta en remplacement du vieux bac.

Les travaux sur cette route seront faits selon les standards d’aménagement des routes inter-Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).  La chaussée sera de 7m de large bordée de 2  accotements de 1,5 m chacun. Il y aura une couche de fondation de 20 cm en graveleux latéritique, 20 cm de couche de base en grave concassés et 5 cm de revêtement en béton bitumineux.

La réalisation de cette route devra faciliter l’interconnexion entre la Guinée et la Guinée-Bissau, réduire les coûts, le temps de transports et les risques, mais aussi augmenter les fluctuations des échanges entre la Guinée, la Sierra Leone, la Guinée-Bissau, le Sénégal et la Guinée.