Parlement : Selon Damaro, l’opposition actuelle est plus coriace que celle qu’avait dirigée Cellou

0
484

Les élections législatives du 22 mars dernier ont été organisées au forceps sans les grandes formations politiques de l’opposition. Et le parti qui se dit de l’opposition au sein de l’Assemblée nationale, n’a eu que quatre députés. Mais en marge d’une conférence de presse tenue le 4 juillet, le président de l’Assemblée nationale, toujours contestée par une frange de la classe politique, soutient que l’opposition parlementaire de la 9ème législature est plus coriace que celle de la 8ème législature dont le chef de file n’était autre qu’un certain Cellou Dalein Diallo.

Pour Amadou Damaro Camara, la 9ème législature est composée d’éléments pétris de talents. Ce qui, selon lui, a manqué à la 8ème législature. C’est ce qui expliquerait le fait que son institution, en deux mois, a pu adopter 13 textes dont 4 lois organiques.

«Je dois vous avouer qu’on a une Assemblée totalement différente de la précédente au moins à deux titres. Premièrement, la qualité des ressources humaines. Le niveau est nettement plus élevé. Ce qui est appréciable. L’assiduité au travail. Les dossiers sont effectivement étudiés et c’est toujours sanctionné, avant les débats, des notes techniques que les uns et les autres produisent non seulement à l’attention du président, mais aussi à l’attention des autres collègues qui sont dans les commissions avec eux. Deuxièmement, je l’ai souvent dit, l’opposition est d’utilité publique. C’est parce que c’est dans les débats contradictoires que jaillit  la vérité. Comparativement  à l’autre Assemblée (8ème législature, ndlr), l’opposition actuelle est coriace. Elle critique, mais dans son rôle, elle suggère aussi. Ce qui fait de cette opposition d’utilité publique nécessaire à cette démocratie apaisée. On ne s’insulte pas, on n’arrache pas les micros, on ne passe pas de temps à des invectives. On travaille ensemble en échange d’idées. Ce qui nous a amenés en deux mois à passer toutes ces lois, y compris quatre lois organiques. Imaginez-vous, le règlement intérieur qu’on a amendé, il nous a fallu trois ans pour en avoir un pendant la législature passée », a-t-il soutenu lors de sa conférence de presse.

Mais pour maints observateurs, le vote des textes aussi facilement s’explique d’abord par le fait que le RPG Arc-en-ciel a une majorité absolue, même si par endroits, il y a des députés qui ont été élus par 2 ou 3% du corps électoral. La seconde explication, ce serait le fait que tout le monde « rit jaune » (référence faite à la couleur du parti au pouvoir.)