Parquet de Dixinn : Sy Savané et trois autres syndicalistes visés par une plainte de Soumah du SLECG

août 8, 2018 3:13
0

Après le ‘’cambriolage’’ du bureau du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah, l’autre Secrétaire général de l’institution et son avocat, Me Salif Béavogui se sont rendus aussitôt au tribunal de première instance de Dixinn où ils ont déposé une plainte contre les syndicalistes, Souleymane Sy Savané, Kadiatou Bah, Aboubacar Kaba et Mohamed Camara.

Le syndicaliste et son avocat ont déposé une plainte pour ‘’destruction d’édifice privé, de biens, de vol de numéraire’’. Mais aussi, pour ‘’coups et blessures sur Alseny Keita’’, membre de la cellule de communication du SLECG et Balla Condé, vigile.

«C’est bien si ce sont eux qui déposent plainte contre nous. La vérité va ainsi éclater », s’en est réjoui Kadiatou Bah, Secrétaire générale de l’autre aile du SLECG. Celle-ci a indiqué qu’il y a longtemps qu’elle attendait la décision des autorités sur le siège du SLECG. « Le siège a été placé sous scellé depuis janvier 2018, mais Soumah n’a jamais respecté cette décision… Comme les autorités ne veulent pas prendre leur disposition, la plainte est en train de dormir dans les tiroirs du tribunal de Dixinn. On s’est dit aujourd’hui, d’aller ouvrir nos bureaux pour reprendre nos activités », a-t-elle expliqué.

Selon Kadiatou Bah, les membres du bureau exécutif de l’aile du SLECG qu’elle dirige, sont donc allés ouvrir les bureaux ce mercredi matin, mais sans rien casser, ni prendre quoi que ce soit. « Le bureau n’est pas une propriété privée de Soumah… Si ses loubards ( de Soumah, NDLR) sont allés saccager  là-bas, cela n’engage qu’eux », a-t-elle répliqué aux accusations de l’autre camp.