voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Participation du Syli au CHAN 2020 : les exploits et défis de la Guinée étalés par Thierno Saidou Diakité 

    Le Syli local participe pour la troisième participation au prestigieux CHAN qui se joue actuellement au Cameroun. Une compétition continentale au sein de laquelle l’équipe a franchi le premier tour avec un bilan globalement positif. Notamment à travers une éclatante victoire contre la Namibie (3-0), et successivement deux matches nuls face à la Zambie (1-1) et la Tanzanie (2-2) . Ce dernier match nul a permis à nos footballeurs de franchir le premier tour en tant que leader du groupe D.

    Dans une interview exclusive qu’il a bien voulu nous accorder, Thierno Saidou Diakité, depuis le Cameroun, fait noter qu’au plan technique, s’il n’y a pas trop de reproches à faire, au fil de la compétition, les joueurs guinéens ont progressivement levé le pied.

    « L’intensité et l’engagement n’étaient pas du tout uniformes sur les 90 minutes des deux dernières rencontres du premier tour. Une défaillance qui s’explique par une préparation quelque peu chaotique, puisque le stage bloqué du Gabon fut annulé. Ensuite, la participation au tournoi de Lomé, également remise en cause. C’est seulement à quelques jours du tournoi, que le regroupement s’est fait au Maroc avec deux matches amicaux avec l’équipe locale du Maroc », analyse le consultant sportif.

    En quarts de finale ce dimanche 31 janvier, le Syli national est venu à bout du Rwanda, grâce à un match héroïque. Réduits à dix dans le premier quart d’heure de jeu, les poulains de l’entraîneur Kanfory Lappé Bangoura ont trouvé les ressources mentales et physiques pour battre une équipe rwandaise tactiquement disciplinée et physiquement à point. Ce qui propulse le Syli local à la demie finale prévue le mercredi prochain contre le Mali voisin.

    Évaluant les enjeux de cette affiche, notre interlocuteur soutient que celle-ci est déjà considérée comme le derby de l’Afrique de l’Ouest et se présente comme un match ouvert, qui va se jouer 50/50 de chances pour chacun des protagonistes.

    « Les deux formations produisant un jeu technique sans reproches, les Guinéens ont intérêt à être très concentrés et vigilants pour ne pas laisser d’espace à leurs adversaires. Une belle et intéressante empoignade en perspective », a évalué M Diakité en concluant.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE