Pavage de la voirie de Siguiri: deux entreprises locales dans le collimateur du ministre des TP

mai 18, 2019 4:07

Dans le cadre de la réhabilitation des voiries urbaines de certaines villes de l’intérieur du pays, Siguiri aura 25 km de routes pavées. Les travaux ont été lancés en décembre 2018 par le président Alpha Condé. Six mois après, certaines entreprises locales chargées de faire le pavage sont avancées dans l’exécution des travaux. C’est le cas notamment de IC Travaux qui a atteint les 40%, pendant que deux autres sont, chacune, à 15%. Les deux dernières entreprises, ABS (5%) et EGUITEP, vont être mises en demeure pour leur retard.

Ibrahima Sow, ingénieur des ponts et chaussées, chef de mission de contrôle des travaux de pavage de la ville de Siguiri, parle du niveau d’avancement des pavages : « En ce qui concerne le niveau d’avancement, les entreprises sont au nombre de cinq.  IC est au jour d’aujourd’hui à 40% d’avancement dans l’ensemble des travaux, SAFA tourne autour de 15%, SOGEFEL la même chose (15%), ABS eux ils sont à 5% d’avancement. »

Moustapha Naïté, le ministre des Travaux publics, s’est dit marqué par le niveau d’avancement des travaux confiés à IC Travaux : « nous avons constaté que sur les cinq entreprises qui ont bénéficié du contrat sur la voirie urbaine, trois évoluent de façon remarquable notamment une qui a marqué notre attention. C’est IC Travaux. Elle a déjà fini les travaux de dépassement et de terrassement avec qui bientôt sera la phase de pose des pavés.« 

Quant à ABS et EGUITEP, elles sont en retard dans l’exécution des travaux. Une mise en demeure leur sera adressée dès le retour du ministre à Conakry du ministre.

« Nous allons, à notre retour à Conakry, envoyer des lettres de mise en demeure pour les deux autres entreprises qui n’ont pas démarré de façon efficace et efficiente les travaux afin qu’elles fassent au temps que les autres. Sinon nous serons amenés à résilier purement et simplement leur contrat », a fait savoir M. Naïté.