Pénurie de ciment à Kankan : les magasins vides, les chantiers à l’arrêt, les raisons!

avril 26, 2018 5:18
0

La ville de Kankan vit depuis plus de deux semaines une pénurie sans précédent de ciment. Ce qui, par conséquent, provoque inéluctablement une surenchère avec à la clé une flambée généralisée et incontrôlée des prix du sac qui oscillent entre 80 000 et 85 000 francs dans les rarissimes points de vente qui gardent encore des maigres stocks.

Conséquences immédiates de cette pénurie, c’est l’arrêt de nombreux chantiers de construction privés dans le centre-ville et ses périphéries.

Interrogé sur les raisons de cette crise, la directrice préfectorale du commerce de Kankan et le président de la chambre préfectorale de commerce pointent du doigt, l’arrêt de la production de trois usines de ciments sur les quatre dont dispose la Guinée.

«Ce que je peux dire sur cette pénurie, c’est qu’il y a 4 cimenteries en Guinée. Et sur les 4, il y a 3 qui avaient des problèmes de matières premières et d’emballages. La seule usine qui produit maintenant, ne peut pas couvrir les besoins des consommateurs», explique la directrice préfectorale du commerce Hadja Dady Touré qui annoncent toutefois  aux consommateurs la reprise de la production des autres 3 usines. «Mais comme Kankan est à 670 Km de Conakry, il va falloir patienter quelques temps », a-t-elle précisé.