Pénurie d’eau à Kankan : L’appel des femmes aux autorités locales

0
852

Cela fait des semaines que l’eau ne coule pas dans les robinets des citoyens de la commune urbaine de Kankan. Aucun communiqué ni une déclaration n’a été fait par les autorités en place pour expliquer cette disette.

Les femmes qui en souffrent plus, sont en colère face à la situation. Au quartier Kabada 1 où résident dame Saran Sidimé et Kansé Kaba, tout comme ailleurs dans la localité de Kankan, les citoyens vivent ce calvaire lié au manque d’eau potable. Selon elle, ça fait des mois qu’elle vit ce cauchemar.

« Depuis l’arrivée de la saison sèche, l’eau ne coule pas dans notre robinet. Ça fait plus de trois mois que ça dure. Nous sommes obligées de chercher des forages pour s’approvisionner en eau. Actuellement, tous les  puis sont à sec. Les robinets sur lesquels nous comptons aussi ne fonctionnent pas. Pourtant tout ce que nous faisons dépend de l’eau»,  déplorent.

Le comble, selon elles, c’est qu’elles continuent de percevoir à ce rythme des factures d’eau à payer de la part des agents de la SEG. « Le robinet est bien dressé dans la cour mais nous n’avons pas d’eau. Et pendant ce temps, on nous envoie à chaque fois des factures d’eau à payer », s’insurgent-elles.

Même si aucune autorité en place ne semble se soucier de leurs malheurs, elles lancent cet appel: « ils n’ont qu’à tout faire pour qu’on puisse retrouver de l’eau parce qu’on en a besoin. On a beaucoup souffert. Vraiment on a souffert, ils n’ont qu’à avoir pitié de nous maintenant et nous aider à avoir de l’eau. Il faut tout mettre en œuvre pour régler ce problème de robinet. »

A noter  que contacter à maintes reprises pour des fins d’explication sur cette coupure prolongée au niveau de la desserte en eau potable, Ousmane Sylla, le directeur préfectoral de la SEG, est resté injoignable.