Personnalité de l’année 2020 : 7 nominés sous le scalpel de Guinéenews©

0
1425

Pour la désignation de la personnalité de l’année, rituel auquel la rédaction de Guinéenews© sacrifie,  au terme de tous les ans, nous avons pu répertorier 7 nominés. Il s’agit de personnalités issues du monde politique, de la société civile, du syndicat , des affaires, mais aussi du landerneau culturel qui seront passés sous le scalpel des 52 membres de notre rédaction, afin d’en tirer celle qui a marqué l’actualité pour le meilleur pour le pire. Avec l’espoir que le bien l’emporte toujours sur le mal, à l’image du scénario hollywoodien.

Ainsi, conformément aux critères d’éligibilités approuvés par la rédaction de votre quotidien électronique Guinéenews©, la liste des nominés se décline comme suit :

1- Marie Hélène Sylla et Diogo Baldé, commissaires à la CENI. Ces deux membres de l’Organe de gestion électorale (OGE) se sont révélés aux Guinéens, pour avoir eu le courage de marquer leur refus de  cautionner la fraude électorale en quittant  la salle après le début de la totalisation des voix après s’être rendus compte de la mascarade programmée lors de la dernière présidentielle controversée.

2- Abdoulaye Yéro Baldé, un ministre qui démissionne dans notre pays est bien un événement cygne noir. Car renoncer à tous les privilèges que confèrent la fonction ministérielle dans cet îlot de pauvreté, n’est pas donné. Surtout quand il s’agit d’un fils putatif du président de la république, qui s’insurge contre le tripatouillage constitutionnel voire le troisième mandat. Ce courage a valu un coup de chapeau à Mister Yéro dans la cité.

3- Alpha Condé – Chef de l’Etat- pour avoir réussi à prendre le dessus sur son opposition, la société civile et les syndicats, dans l’accomplissement de son troisième mandat. Malgré les dégâts humains, matériels et la réprobation de l’Occident, Alpha Condé a placé les arguments de nationalisme et la souveraineté de la Guinée pour faire avaliser son projet par un référendum et par une élection présidentielle incluse.

4- Amadou Damaro Camara, militant de la 25èmeheure du RPG, qui en habile tacticien politique, a réussi en un court laps de temps, à s’imposer au sein de la majorité présidentielle, comme l’un des apparatchiks incontournables. Dans cette trajectoire ascendante, ce natif de N’Zérékoré, qui ne manque pas d’ambition, s’est hissé au perchoir de l’Assemblée nationale, devenant ainsi la deuxième personnalité du pays en termes de préséance. Même si le parlement pêche par une certaine « illégitimité ».

5- Cellou Dalein Diallo – Président du parti UFDG – pour avoir réussi à la faveur du scrutin passé, à mobiliser une bonne partie des électeurs sous son escarcelle. En tant que porteur d’un discours unificateur et refondateur. Même si les résultats proclamés par les institutions de la république ont penché en faveur de son challenger Alpha Condé. Des résultats qu’il refuse de reconnaître.

6- Lamine Guirassy – Patron du Groupe Hadafo Média. Patron de presse qui, à la force du poignet, a pu conquérir la sphère médiatique dont il détient le monopole grâce à un projet disruptif  en matière d’audiovisuel. Son groupe Hadafo média est devenu  incontournable en Guinée et fait son petit bonhomme de chemin dans la sous région. Ce, malgré les aléas.

7- « Grand P » – Artiste chanteur, est la révélation de l’année, de par ses performances. Ce personnage haut en couleur, bien   que souffrant d’achondroplasie, est devenu une célébrité mondiale, qui fait parler de lui au-delà même de nos frontières. Et tenez-vous bien, il est le Guinéen le plus suivi sur les réseaux sociaux de nos jours. De quoi faire des jaloux dans l’univers trépidant et impitoyable du showbiz.

Il ne reste plus qu’au personnel de la rédaction de Guinéenews© de choisir entre ces 7 personnalités qui, sans être les meilleurs des Guinéens, mais qui chacun dans son domaine, semble être une fine fleur. Le nom du gagnant sera révélé le 1er janvier 2021 après le vote secret des 52 membres qui constituent la rédaction de votre quotidien électronique.

Il faut rappeler que l’ancien ministre de l’unité nationale Gassama Khalifa Diaby qui a démissionné du gouvernement en 2018 était le gagnant en 2017, Aboubacar Soumah, le secrétaire général du syndicat des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) en 2018 et Abdourahmane Sano, coordonnateur du Front National pour le Défense de la Constitution (FNDC) en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.