Pita: L’attaque d’une banque locale déjouée in extremis

0
677

Dans la nuit du jeudi au vendredi, aux environs de trois heures du matin, des individus armés tentant  de dévaliser  le FINADEV de Pita, ont été mis en échec, par l’arrivée in extremis de bérets rouges qui patrouillaient dans les environs, a-t-on appris sur place.

Le vigile Oumar Kanté que notre reporter a interrogé sur les circonstances de cette tentative de vol, n’en revient toujours pas. « Ils sont venus par derrière. Ils étaient au nombre de six. Deux d’entre eux ont escaladé la cour. Moi j’étais dans l’étage et dès que j’ai entendu leur bruit, je suis descendu voir. J’ai orienté ma torche en direction de l’un d’entre eux qui m’a interdit de le faire, sans quoi qu’il allait me tirer dessus. Du coup, ils m’ont  remonté dans l’étage et m’ont  demandé de leur donner la clé de la banque. J’ai répondu que je ne détenais pas la clé. Puis, ils m’ont demandé où se trouvait le Directeur qui est monsieur Daouda Diallo.

Et j’ai dit que ce dernier ne passe pas la nuit ici. Ils m’ont demandé après les  autres employés.  J’ai dit que personne n’est ici. Ils m’ont attaché contre les balcons de la véranda et ont pris des burins et des marteaux pour s’en prendre à la porte. Un instant après, nous avons tous été surpris par l’arrivée des bérets rouges par la devanture de la banque.  Et dès qu’ils ont entendu les tirs de sommation, ils ont fui. Et ce sont ces derniers qui m’ont détaché », a-t-il narré.

Sur l’intervention des bérets rouges,  le gardien affirme que c’est une des employées qui dormait dans les environs, qui aurait alerté le directeur de la banque.

Qui à son tour, aurait appelé  le Maire de la commune urbaine pour qu’il alerte les forces de sécurité.

À rappeler que le FINADEV est une  institution de micro-finance qui fonctionne à Pita depuis 2012, et c’est la première fois que cette institution est victime d’une tentative d’attaque.