PNDES 2016-2020 : Kassory préside la réunion de performance 2018 sur fond d’optimisme

0
222
Le PM Kassory Fofana lançant la cérémonie de revue de performance du PNDES, à Conakry mercredi 11 décembre 2019. Sekou Sanoh/Guinéenews.

Le Premier ministre Ibrahima Kassory a présidé ce mercredi 11 décembre à Conakry la réunion de la revue de performance 2018 du Programme National pour le Développement Economique et Social (PNDES).  L’évènement a connu la présence de quelques 300 invités et personnalités, notamment des membres du gouvernement, des représentants des missions diplomatiques, des partenaires techniques et financiers, des grandes institutions de financement du développement, des acteurs des secteurs privés, de la société civile et des représentants des collectivités, a-t-on constaté.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a rappelé que la  revue de la mise en œuvre de la performance 2018 du Programme National pour le Développement Economique et Social au titre de l’année 2018 constitue une étape importante du déploiement de ce programme majeur de l’action gouvernementale.

D’après lui, il s’agit de partager les conclusions du rapport annuel de performance au titre de l’année 2018 et de se concerter sur les voies et moyens d’assurer une mise en œuvre plus efficace du PNDES.

Dans la même logique, le chef du gouvernement Ibrahima Kassory Fofana a salué les efforts du ministère en charge du Plan et de Développement Economique et les différentes parties prenantes qui ont, dit-il, permis l’opérationnalisation du comité technique de suivi de la mise en œuvre du PNDES et dont tous les travaux ont permis d’aboutir au rapport de performance de l’année 2018.

A l’entame de son intervention, la ministre du Plan et du Développement Economique, Hadja Mama Kanny Diallo a rappelé que le PNDES 2016-2020 avait été présenté aux travaux du Groupe Consultatif de Paris à hauteur de 21 milliards 700 millions de dollars US.

D’après elle, grâce aux efforts de son département et avec la synergie d’action du gouvernement, le pays a mobilisé et investi dans des projets et programmes de développement plus 9 milliards de dollars US.

S’exprimant sur le Dispositif Institutionnel de Suivi et d’Evaluation (DISE), elle a indiqué que c’est l’un des outils mis en place par un arrêté du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana pour rendre compte des performances réalisées dans la mise œuvre du Plan au titre de l’année 2018.

«Il est constitué par tous les membres du gouvernement», a-t-elle précisé.

En ce qui concerne la performance du PNDES 2018, la ministre Hadja Mama Kanny Diallo a affirmé que des progrès significatifs ont été enregistrés dans l’amélioration du bien-être de la population.

«L’Indice de Développement Humain (IDH) de la Guinée s’est établi à 0,459 en 2017 confirmant ainsi la tendance à la hausse dans laquelle il s’est inscrit depuis 2010 où il se situait à 0,404.  L’IDH pour 2018 devrait suivre cette tendance à la hausse en lien avec l’augmentation du PIB par tête d’habitants qui est passé de 834 dollars US en 2014 à 999 dollars US en 2018», a-t-elle expliqué.

Selon les résultats de l’enquête démographique et de santé en 2018, comme l’a révélé Mme la ministre Hadja Kanny Diallo, près de 8 ménages sur 10 s’approvisionnent en eau de boisson au près d’une source améliorée représentant 90% en milieu urbain et 70% en milieu rural.

«Le taux de desserte s’est amélioré de 5,6% en 2018 contre 5% en 2017», a-t-elle dit.

Plus loin, elle a fait savoir que la performance globale du PNDES au titre de 2018 tient à deux principaux facteurs : « le climat de paix et de stabilité tant sur le plan politique ainsi que macroéconomique ont prévalu au cours de l’année 2018 (…). S’agissant des ressources extérieures, le montant mobilisé s’élève à environ  9 milliards de dollars US, représentant 41,5% des annonces du groupe consultatif dont 65,3%  au titre du secteur privé et 29,5% au titre du secteur public».

Pour les ressources intérieures, elle dira que le taux de recette fiscale en PIB (Produit Intérieur Brute) s’est établi à 12, 5% en 2018.

«Les recettes minières se sont établies à 2,8%  du PIB en 2018 en lien avec la mise en production de nouvelles entreprises de bauxite. Ce résultat correspond à une forte hausse de valeur nominale de 32% par rapport à l’année 2019 ».

A en croire la ministre Hadja Mama Kanny Diallo,  le taux d’exécution du budget d’investissement en 2019 est de 53,5% par rapport aux prévisions du PNDES.

 «Cela montre un problème mais nécessite des efforts supplémentaires. Le taux de décaissement du financement extérieur a dépassé 75% de prévision et l’exécution sur les ressources propres de l’Etat est restée modeste», a-t-il fait comprendre.

Sur la perspective, la ministre du Plan et de Développement Economique, Hadja Mama Kanny Diallo a déclaré que la Guinée dispose d’une vision 2040 dont le PNDES est l’outil opérationnel sur chaque période de cinq ans. Ainsi, a-t-elle conclu, le PNDES 2015-2020 devrait succéder à quatre autres PNDES dont le prochain sera PNDES 2 2021-2025.

«Déjà les équipes techniques de mon département sont mobilisés à cet effet», a-t-elle annoncé.