Polémique autour des un million 500 mille fictifs : Damaro tranche

avril 20, 2019 7:46

Devant la presse le vendredi 19 avril, le président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel Amadou Damaro Camara s’est exprimé sur le cas des 1 million 500 mille fictifs dont regorgerait le fichier électoral et qui constituerait une réserve pour le parti au pouvoir.  C’était au sortir de la 27ème session du comité de suivi du dialogue politique inter-guinéen qui s’est tenue ce jour au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Lisez son intervention :

« Nous avons eu une excellente rencontre où il y a eu la présentation par la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) des forces, faiblesses et des recommandations sur le fichier électoral audité. D’ailleurs ce qui est important et qui a été relayé abondamment dans la presse, c’est le fait que dans le fichier électoral, il y aurait eu un million cinq cent mille personnes qui ne sont que des fictifs qu’on a même qualifiés comme étant souvent des réserves pour le pouvoir. Nous avons clairement posé la question et il a été suffisamment démontré que cela a commencé depuis 2002, 2005 et 2008 quand le Pr. Alpha Condé rêvait encore d’être président de la République. C’est parce qu’on n’arrive pas à transférer toutes les données d’un opérateur à un autre que nous sommes arrivés à des cumuls d’électeurs qui n’ont pas empreintes dans le fichier électoral. Une autre question posée dans la salle, c’est celle de savoir pourquoi nous changeons toujours un opérateur. C’est parce que l’opposition comme d’habitude demande toujours qu’on change l’opérateur, qu’ils n’ont plus confiance quand ils croient… Parce que l’opérateur a un prénom ou un patronyme qui ne les rassure pas. Souvent, c’est le seul motif pour dire changeons d’opérateur. Il y a une recommandation forte qui dit que tous les électeurs doivent passer devant la machine pour se faire recenser au risque d’être radiés. Cela est contraire à la loi, nous sommes dans un pays qui a plus de 50% de populations qui ne savent pas avec exactitude à quelle année ils sont nés même s’ils savent où ils sont nés… »