Police de proximité : le policier référent arrive à Dubréka

janvier 10, 2019 8:35

Dans le cadre de la lutte contre la délinquance juvénile, les travers sociaux et la violence en milieu scolaire, l’initiative « policier référent » a été lancée ce jeudi 10 janvier 2019 à Dubréka.

 « Aujourd’hui nous sommes à Dubréka pour lancer l’initiative « policier référent » dans la commune de Dubréka. Cette initiative est mise en place dans les cinq communes de Conakry depuis 2015. Dans le cadre de l’appui à la réforme du secteur de sécurité, le volet sécurité intérieure, l’initiative a été étendue sur les préfectures de Dubréka et de Coyah », a indiqué la directrice pays Coginta, Marguerite Tewa Camara.

C’est au total 12 policiers venus du commissariat central de Dubréka qui vont jouer le rôle de « policier référent » dans cinq établissements scolaires de la commune. Ces policiers ont suivi une formation pouvant leur permettre d’être devant les jeunes élèves pour leur parler des thématiques sur la citoyenneté, des thématiques sur les rôle et mission de la police.

Donc au-delà des fléaux qu’elle va permettre d’éradiquer, selon Marguerite Tewa Camara, cette initiative vise à rapprocher la police à la population, « parce que suite au diagnostic que Coginta a réalisé en 2014 dans les préfectures de Dubréka et de Coyah, il est ressorti qu’il y a un problème de confiance de la population vis-à-vis de la police, notamment dans la couche juvénile.’’

Quant au représentant du directeur général de la police nationale, il est revenu sur les thématiques sur lesquelles les policiers ont été formés pour faire leur travail de sensibilisation des élèves:  » Pour faciliter la mise en œuvre de cette initiative, des modules de formation ont été élaborés afin d’outiller les futurs policiers référents en déontologie policière dans les domaines ci après : en police de proximité, en droits de l’homme, en morale professionnelle, en psychologie de l’enfant et de l’adolescent, en technique d’animation et de communication. »

Pour lui, il est plus que nécessaire de sensibiliser les jeunes, car ils sont à la fois auteurs et victimes de violence : « les résultats des diagnostics locaux de sécurité ont démontré que toutes les localités de notre pays sont confrontées aux problèmes d’incivilités, de délinquance juvénile et de violence en milieu scolaire. Fort malheureusement, la commune de Dubréka n’est pas à l’abri de ce phénomène. Les jeunes sont en général auteurs et victimes des violences au sein des communautés, surtout en milieu scolaire. C’est pour palier à cette situation que l’initiative de policier référent a été mise en œuvre avec pour objectif rétablir la confiance entre la police et la population et jouer le rôle social auprès de la communauté en général et des jeunes en particulier. »