Police judiciaire : le Directeur sortant dresse le bilan de sa gestion

juillet 23, 2018 6:50
0

Le commissaire Sékou Gadiry Condé a été relevé de ses fonctions le jeudi 19 juillet dernier. Il est remplacé par Abdoul Malick Koné qui était jusque-là son adjoint, à travers un acte du pouvoir central.

Ce lundi 23 juillet, le sortant a passé le témoin à l’entrant. Une occasion que M. Condé a mise à profit pour présenter un bilan non exhaustif depuis qu’il a été porté à la tête de cette direction hautement stratégique.

«Durant cette période, avec des moyens souvent dérisoires, la Direction de la Police judiciaire a, presque seule, résolu tous les crimes qui ont tenu en éveil l’attention des citoyens. La Police judiciaire peut se targuer en son tableau de chasse d’avoir arrêté les auteurs des enlèvements avec demandes de rançons du directeur général de Total Guinée, de l’opérateur économique Bobo Hong Kong, de la mère de Sagalé, des meurtriers de Paul Temple Cole et de Mme Aissatou Boiro, les assassins du ministre Thierno Aliou Daouné, ceux du commissaire Pascal Bangoura et du béret rouge Filiba de la Garde présidentielle », a rappelé le désormais ex-directeur de la DPJ.

Parlant de l’état d’âme qui l’habite en cet instant précis de la passation de services, le commissaire Sékou Gadiry Condé a déclaré quitter ce poste avec le sentiment noble du devoir bien rempli.

« Ceci dit, je reste à la disposition du président de la République et de notre administration pour servir avec ou sans poste sur n’importe quel front du combat de tous les jours, pour faire de notre pays un havre de paix où il fait bon vivre », a-t-il témoigné.