voir Plus
    jeudi, 15 avril 2021
    31 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Politique guinéenne : pourquoi l’UFDG perd des plumes à l’approche des législatives?

    Les oiseaux migrateurs s’en vont un à un. Le ‘’faga-faga fougou-fougou’’, le froufrou de leurs battements d’ailes est réduit à sa plus petite expression.

    Après les accords de dupes entre Alpha Condé et Sidya Touré, on a entendu un responsable de l’UFDG dire que les accords au sommet ne seront pas suivis à la base, qu’à Matoto, certains militants d’autres partis sont prêts de suivre le candidat de l’UFDG. On aimerait le croire, mais après le dernier départ avec fracas de l’opposition républicaine de Jean-Marc Télliano, on peut se mettre à compter les précédentes défections, dans le désordre: Sidya, Kassory, Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo et qui d’autres… Quant à Makanéra, porte-parole de circonstance, on ne l’entend plus, remplacé par  Dr Faya Millimono, mais pour combien de temps encore ? Ça ne signifie pas quelque chose ? A qui le tour et combien reste-il d’alliés de confiance à l’UFDG ?

    La question qu’on se poserait serait de savoir si tous les oiseaux migrateurs qui sont venus à l’UFDG et qui en sont partis, sont partis pour incompatibilité d’humeur ou incompréhension politique sur le partage de la peau de l’ours pas encore tué ? A moins que le bureau politique de l’UFDG et son président soient intransigeants et inflexibles sur les questions d’intérêt collectif dans une alliance, en un mot, l’égoïsme politique de l’UFDG n’est-il pas en cause ?

     On ne voit pas une autre proposition à faire au lecteur, si ce n’est qu’il s’est fait piéger par Machiavel, pardon par Ulysse qui a introduit des chevaux de Troie, qui sont sortis du ventre du cheval de bois à l’aube des législatives.

    Avoir ces communales et communautaires dans l’escarcelle, c’est s’assurer les législatives prochaines. L’Histoire servirait à quoi, si l’on ne s’en souvienne de temps à autre pour s’en servir, parce que les hommes ont la mémoire courte ?

     Alpha Condé est un fin et lourdaud manœuvrier politique. Fin manœuvrier parce qu’il a su piéger Cellou Dalein; lourdaud manœuvrier parce qu’il s’est laissé copieusement invectiver par cette cinquième colonne qui lui revient dans le giron. Les louvoyeurs, ne risquent-ils pas une fois encore d’être laissés sur une île déserte ?

    Pour avoir Cellou Dalein Diallo, ça a dû coûter cher en avanies, il fallait avoir le dos large, c’était le prix à payer. Tous les moyens sont bons, et tout est bon dans le cochon.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE