Politique : l’artiste Bill de Sam tombe dans les bras de Sidya Touré

novembre 10, 2018 4:18
0

Si l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de ce Samedi 9 novembre a largement porté sur les crises sociales marquées par des violences meurtrières dans tout le pays, elle a aussi été marquée par l’adhésion au parti de l’artiste rappeur, Alpha Soumah connu sous le nom de ‘’Bill de Sam’’. Une adhésion qui a été saluée par les responsables du parti et fortement acclamée par l’assemblée.

Prenant la parole, l’artiste a expliqué les raisons de son adhésion au parti de l’ancien Premier Sidya Touré en ces termes : « Lorsque que les fondements de la démocratie, les fondements de la République commencent à s’effondrer, lorsque les murs de la démocratie commencent à avoir des fissures, vous avez un certain nombre de citoyens qui commencent à parler ou à réfléchir. Je suis dans cette situation. Il est pour moi intolérable que nous continuons à subir et à nous taire. Je pense que le débat politique a pris une tournure bipolaire alors que nous sommes dans un pays où chacun est libre de créer son parti, d’adhérer au parti de son choix et de participer à la destinée du pays. C’est pourquoi je me suis engagé. J’aurai pu créer un mouvement de soutien, ou une ONG pour escroquer, mais je préfère descendre dans l’arène politique pour me faire entendre. Je pense qu’aujourd’hui, il doit y avoir un autre discours, une autre façon de parler, un autre Guinéen qui n’est ni Soussou, ni Malinké, ni Peulh, ni Toma, ni Guerzé etc., mais qui parle de manière transversale, comme à l’UFR mon parti. Il est temps pour nous citoyens de considérer la Guinée comme un enfant, la Guinée n’est pas un héritage parce qu’un héritage, on peut l’utiliser à sa guise. La Guinée c’est un enfant, nous l’avons enfanté, nous devons la léguer aux générations futures. Voyons ce côté, en ce moment-là, nous n’allons pas utiliser la Guinée comme un héritage, nous allons l’utiliser comme un enfant, le dorloter, l’harmoniser et former la génération qui doit s’en servir. C’est pour cela que je suis là aujourd’hui ».

Il faut toutefois rappeler qu’avant Bill de Sam, d’autres anciens internationaux du football avaient annoncé leur adhésion au parti de Sidya Touré.