Politique : le procès des huit militants de l’UFDG arrêtés demarrera ce lundi (avocat)

janvier 9, 2019 5:04

Arrêtés puis déférés à la Maison centrale de Conakry, les huit militants de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée) seront situés sur leur sort le lundi 14 janvier par le TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaoum. L’information a été confirmée par leur avocat Me Salifou Béavogui au joint au téléphone par Guinéenews©.

« Je continue à clamer l’innocence de mes clients, je demande simplement leur libération à travers ce procès qui s’ouvre ce lundi à Kaloum. Comme le parquet a décidé qu’ils passent devant le juge ce lundi, moi je continue à clamer haut et fort leur innocence. Je demande leur remise immédiate en liberté à la suite de ce procès », a expliqué au bout du fil Me. Salifou Béavogui.

Il faut par ailleurs rappeler que ces militants de l’UFDG ont été arrêtés le lundi dernier devant le siège du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Ils protestaient contre la reprise de l’élection du conseil communal de Matoto.  Ils sont poursuivis, selon leur avocat pour « trouble à l’ordre public ». Une accusation contestée par Me. Salifou Béavogui. Pour lui, ils ne sont que des « innocents ».