Port de Conakry : après 27 mois de gestion, Hawa Keita passe le témoin à Hélène Savané

septembre 21, 2018 1:53
0

Au lendemain de leur sortie médiatique controversée sur la concession du Port autonome de Conakry aux Turcs, la directrice générale de cette régie financière, Hawa Keita et son adjointe, Aissata Aribot ont été révoquées de leurs fonctions respectives. La première a été remplacée par Hélène Savané, alors que l’identité de la successeure à la seconde attend encore d’être divulguée par le faiseur de décrets.

Ce jeudi 20 septembre 2018, la directrice générale sortante, Hawa Keïta a passé le témoin à celle entrante, Hélène Savane, au terme de 27 mois passés à la tête de la direction générale du Port autonome de Conakry (PAC).

Dans son discours de circonstance, Mme  Keita a égrené les  multiples acquis à l’actif  de son équipe durant son magistère.

« (…). Nous avons ensemble procédé au remboursement de 59 milliards de GNF de dettes intérieures, comprenant entre autres 28 milliards de GNF pour des dettes des fournisseurs et plus de 7 milliards de GNF de découvert bancaire qui a engendré des agios d’un milliard quatre cent millions de francs guinéens (1.400.000.000 GNF) », a-t-elle rappelé dans un pan de son speech.

Poursuivant, la directrice générale sortante a entre autres cité le faible taux de disponibilité des unités navales résolu par l’acquisition de deux nouvelles vedettes, le bitumage et le pavage des voiries, le lancement de la construction de deux bâtiments administratifs R+5 et R+6 et d’une mosquée de R+1, le dragage de l’entretien de chaînage et du bassin, l’acquisition de deux camions anti-incendie, l’achat de trois bus de transport du personnel, l’accroissement du trafic malien de 69% suite à la signature du protocole avec les industriels maliens.

« De 2016 à 2017, le résultat net est passé de 10 à 40 milliards de GNF. Le Port a engagé un processus de certification ISO 9001 version 2015 », a dressé Mme Keita en guise de bilan, quoique non-exhaustif. La certification étant prévue pour cette fin d’année 2018.

Dans le sillage de ses acquis, la directrice générale sortante a indiqué avoir fait cumuler deux résultats positifs : 2016-2017. « Les résultats de 2018 ne feront certainement pas exception à la règle. Au moment où je vous passe le témoin, la trésorerie du Port autonome de Conakry, dans les livres de la Banque centrale de la République de Guinée, se chiffre à environ 125 milliards de GNF et 20 millions d’euros », a-t-elle fait part à la grande satisfaction de l’assistance.

Après avoir exprimé son entière gratitude à l’endroit du chef de l’État pour la promotion qu’il lui a été faite en la nommant à ce stratégique poste, Mme Hélène Savané a mesuré l’immensité du chantier qui l’attend avant d’en appeler à une franche collaboration en vue de mériter la confiance en elle placée par le président Alpha Condé.