Port obligatoire de gilets : un dernier ultimatum accordé aux conducteurs de taxi-moto de N’Zérékoré

août 16, 2018 8:27
0

Les autorités communales de N’Zérékoré, de commun accord avec les différents syndicats de taxi-moto, viennent de donner un « dernier » ultimatum aux conducteurs de motos taxi pour se mettre en règle. Ils ont jusqu’au 20 août prochain pour se procurer des gilets. Faute de quoi, les autorités jurent de sévir.

La décision a été prise au cours d’une rencontre au gouvernorat et qui a regroupé l’ensemble des acteurs concernés.

«Je condamne l’acte de certains motards qui se sont attaqués récemment à leurs amis pour déchirer leurs gilets et déranger les populations.  Nous demandons à tous de porter les gilets à partir du lundi 20 août qui est notre dernier ultimatum. C’est la conclusion de la rencontre que nous avons tenue au gouvernorat. Et, à partir de cette date, nous avons identifié cinq  grands carrefours qui seront pris d’assaut par les agents de sécurité. Quiconque sera pris sans gilet, sera sévèrement puni. Et mieux, nous avons dit un survêtement et non un sous-vêtement ou prendre les gilets pour attacher sur les guidons des motos. Celui qu’on prendra également dans cette situation, sera traité de la même manière que celui qui n’a pas de gilet et c’est sans pitié », a indiqué Alhassane Diallo, le vice-président de la délégation spéciale de N’Zérékoré.

Poursuivant, il demandera aux usagers de ne plus s’asseoir derrière un conducteur de taxi-moto qui n’est pas identifié.

«Tous ceux qui empruntent les taxi-motos, doivent désormais voir si le conducteur est identifié. Si vous vous entêtez et que quelque chose vous arrive, les conséquences, vous les assumerez », a-t-il averti.

Reste à savoir si cet autre ultimatum sera respecté ou du moins si les conducteurs qui ont récemment manifesté pour s’opposer à cette décision, accepteront finalement de se plier ? Wait and see…