Porté à la tête d’un parti politique, l’ex-ministre, Dr Ousmane Doré plaide pour l’alternance

0
875

Le paysage politique vient de connaître la venue en son sein d’un nouveau leader. Il s’agit de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances dans le gouvernement de large consensus dirigé par l’ex-Premier ministre Lansana Kouyaté. Le Mouvement national pour le développement (Mnd) est le nom du parti à la tête duquel Dr Ousmane Doré a été porté.

L’annonce a été faite ce lundi 27 juillet 2020, à la faveur d’un point de presse tenu à Conakry. Dans son discours introductif, le tout-nouveau président du Mnd a présenté son parti comme une formation politique d’obédience socio-libérale créée depuis 2010.

« Il a fait l’objet d’une totale restructuration à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire tenue le 28 avril 2020, où il a été décidé à l’unanimité des membres présents de transférer la direction du parti sous un nouveau leadership, à même de conduire le parti vers la conquête du pouvoir », dira-t-il en substance.

Avec pour objectif de promouvoir le développement, la bonne gouvernance et le respect des principes de démocratie basés sur la liberté, la justice en vue d’assurer le bonheur et la prospérité de nos populations. Dr Doré a indiqué qu’à la suite d’un constat amer fait sur les causes du retard « considérable » qu’accuse le pays sur le plan du développement socioéconomique en dépit de son énorme potentiel naturel et humain, le MND sollicite l’alternance démocratique, mais une alternance politique apaisée, sans heurts ni violences, afin de construire ensemble la Guinée du futur.

« Notre réelle conviction est que les problèmes que vivent les Guinéens ne sont ni une fatalité, ni insurmontables. De par le monde, les peuples ont su relever les défis de leur développement social et économique parce qu’ils ont été mobilisés et organisés autour de programmes de développement audacieux, orientés vers leur bien-être, et avec leur pleine participation sous l’égide d’un leadership éclairé et rassembleur », a fait noter le conférencier.

A propos des prochaines échéances électorales en vue, le président du Mnd dira que celles-ci offrent une opportunité unique non seulement d’opérer une alternance politique, mais aussi et surtout de faire un virage fondamental qui placera la Guinée sur le chemin irréversible de l’émergence économique.

Au peuple de Guinée, le parti se veut de présenter un projet de société capable d’assurer le développement économique et social soutenu de la Guinée, de vaincre la pauvreté et de réduire les inégalités sociales. Et pour cela, l’ancien haut fonctionnaire de la Banque africaine de développement dit proposer un modèle de développement axé sur la diversification de l’économie nationale en faisant de l’agriculture et de l’agro-industrie le socle économique de la Guinée du futur.