Portrait: A la rencontre de Rashe Techno Boss, l’artiste à l’avenir très prometteur

0
528

Rashe Techno Boss est un jeune artiste guinéen d’origine libanaise. Émile Salim Hamed, à l’état-civil, est né dans la ville industrielle de Fria avant de venir à Conakry  où il a affûté ses armes à travers les interprétations des chansons des artistes de renom, dans les écoles.

A l’âge de 15 ans,  il a formé son premier groupe dénommé « Yed-Katt » qui, littéralement, signifie « Diseurs de vérité » en wolof. Aux côtés de ses pairs composés de feu Dabala, Akhé, Magas et Djamil, il enregistre 5 sons qui lui balisent le chemin vers la conquête du coeur de nombreux fans et admirateurs.

Quelques années plus tard, avec la complicité du groupe Haldy Foty, il crée un mouvement appelé Banlieuz’Art, entre Sangoyah et Kissosso, dans la commune de Matoto. Et Marcus du groupe BLZ était un membre de ce mouvement qui avait pour ambition de valoriser l’art de la banlieue. Ce mouvement, pourtant très adulé du public, finira par s’effriter au fil des ans.

Et c’est alors que le jeune passionné de la musique décidera de se lancer dans une carrière solo, avec les bons offices de son défunt oncle Amine Rachid Moudad, ce chanteur historique qui fut membre de l’orchestre Kaloum, aux côtés de Maître Barry et Jeannot Williams, entre autres.

Versé en ce moment dans le Rap, Rashe côtoie plusieurs groupes alors à la vogue. C’est le cas notamment de Silatigui, Methodik, Empire Folila quoiqu’étant ses aînés. Mais il finit par réaliser que pour se démarquer, il fallait faire quelque chose d’exceptionnel, en vue d’apporter une autre influence musicale qui n’est rien d’autre que le genre Techno auquel il rajoute quelques touches traditionnelles. Donc, un mélange pour mieux valoriser son pays qu’il porte au coeur.

« Mais j’avoue que ce n’était vraiment pas facile étant tout seul », reconnait Rashe. D’où sa motivation à bosser dur et dur encore pour se faire une place au soleil. Aujourd’hui, il fait un jumelage entre le Techno, l’Afropop et la Dance floor. Toute chose qui lui réussit bien.

Emile Salim Hamed compte à son actif plusieurs collaborations musicales. Il a posé dans l’album de Syndela du groupe Methodik et a fait un featuring avec Soul Bang’s produit par le label anglais Slay Production, dans le titre Face to face.

Aussi, une collaboration sur le projet éducatif de Lynx Vision, un concours oral d’orthographe, avec Petit Kandia, Ansty Crazy, Marie Fac et Cheick Omar.

« Control it » est le titre de son premier single Techno sorti en 2014. Ce qui l’a sans doute propulsé hors des frontières nationales. A cela, s’ajoute un autre single Techno intitulé Tèmèdi fabé, mixé et masterisé par Fakry. A ce jour, Rashe prépare une mixtape dont il annonce la sortie pour bientôt. Il y travaille avec l’accompagnement du label Prodij.