Pour étouffer la manif du FNDC : les forces de l’ordre emploient les gros moyens à Kindia

0
509

La manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) de ce jeudi 05 mars a été étouffée par les forces de l’ordre déployées en grand nombre dans la ville de Kindia. Malgré ce déploiement, les manifestants ont réussi à faire passer leur message de rejet du projet de troisième mandat et à paralyser la cité.

 Très tôt ce matin, ces frondeurs contre « le coup d’État constitutionnel » se sont donnés rendez-vous au centre-ville pour exiger le départ d’Alpha Condé du pouvoir. Cette sortie de l’antenne régionale a paralysé les activités commerciales dans le grand marché, car boutiques et magasins sont restés quasiment fermés par les propriétaires, soit par solidarité au mouvement  ou par simple peur de subir des actes de vandalisme de la part des loubards.

Sur les pancartes des manifestants on pouvait lire des slogans comme « Alpha Condé quitte le pouvoir, Amoulanfe 2020, un autre », etc.

Quelques minutes peu après, les forces de l’ordre à bord de plusieurs pickups ont tenté d’étouffer cette manifestation. C’est après plusieurs tentatives qu’elles  sont parvenues à faire plier les manifestants.

 Il faut signaler qu’au moment où on mettait cette dépêche en ligne, les forces de l’ordre occupaient les carrefours stratégiques de la ville.