Pour prévenir des réticences contre la vaccination : le Général Rémy Lamah en route pour Gouecké, l’épicentre d’Ebola

497
Comme précédemment annoncé, la réticence des populations de Gouecké, nouveau foyer de l’épidémie d’Ebola semble préoccuper les autorités sanitaires,   qui viennent de dépêcher une délégation sous la houlette du ministre de la Santé, le colonel Rémy Lamah, originaire de la région, en vue de sensibiliser les habitants, en prélude au lancement de la vaccination, qui était prévue pour ce lundi, avant d’être reportée ultérieurement, a-t-on appris sur place.
Le ministre de la Santé, originaire de Gouecké, devra convaincre les populations sur le bien fondé de la vaccination, pour endiguer le fléau.   La tâche pourrait ne pas être facile, vu que les populations ne croient pas à l’existence d’Ebola à Gouceké.
A rappeler que Gouecké est situé non loin  de la sous-préfecture de Womey, où en 2013, plusieurs cadres qui étaient partis pour une sensibilisation,  avaient été sauvagement abattus, par la communauté. Il faut d’ailleurs signaler que plusieurs contacts recensés auraient  trouvé refuge à Womey, histoire d’échapper aux soignants.
Facebook Comments