Pour rester positivement dans l’histoire de la Guinée, Bah Oury montre à Alpha Condé la voie à suivre

0
760

La déclaration du président Alassane Dramane Ouattara faisant état de sa non-candidature aux prochaines joutes électorales dans son pays continue d’alimenter le débat politique en Guinée. A la suite de Sidya Touré de l’UFR, du Dr Ousmane Kaba du PADES, du Dr Faya Lansana Millimouno du Bloc Libéral, de Amadou Damaro Camara du RPG Arc-en-ciel et de Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, c’est au tour de Bah de commenter cette actualité.

« La décision du président Ouattara est à examiner, au regard de l’histoire tragique de la Côte d’Ivoire dans les années 2002 jusqu’en 2011. Et donc, ce passif lourd a pesé dans la décision actuelle, parce qu’il faut aller de l’avant. Alors, le président Ouattara a privilégié l’intérêt de son pays au détriment de son ambition personnelle. C’est une excellente nouvelle pour la Côte d’Ivoire et pour la sous-région », a placé d’emblée l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, par ailleurs président de l’Union pour la démocratie et le développement.

Poursuivant, Bah Oury a indiqué que la Guinée a connu de longues et dures crises longues qui ont impacté négativement l’évolution de la Guinée depuis l’indépendance, du fait de l’absence de la démocratie dans le pays.

« Et donc, le président Alpha Condé, qui a été un opposant de la première heure de tous les régimes politiques que la Guinée a connus, devrait s’inspirer de cela pour aller dans le sens de la consolidation de la démocratie et de la paix en Guinée, en renforçant la pratique institutionnelle par le respect de la Constitution en vigueur, celle de 2010. Malheureusement, tel n’est pas encore le cas. Espérons que l’attitude et la décision du président Ouattara puissent influencer positivement le président guinéen d’aller dans le sens de l’histoire, à savoir: la démocratisation de la Guinée, le respect de la Constitution et la transparence pour une bonne gouvernance en ce qui concerne l’ensemble des processus électoraux. C’est cela qui permettra de laisser son nom positivement dans l’histoire de la Guinée. On souhaite vivement qu’il aille dans cette direction », a-t-il conclu dans un entretien téléphonique accordé à Guinéenews.