Pour une valorisation des leaders religieux, Elhadj Seny Facinet prône une « refondation »

0
251

Suivez en direct Kiridi Bangoura Ministre d'État Secrétaire Général à la présidence dans "Sans Concession"

Posted by Guineenews.org Boubahcom on Friday, August 28, 2020

« Si les religieux étaient valorisés, ils peuvent induire le changement mieux que n’importe quel autre segment social ».

Ces propos sont de l’ancien Secrétaire général adjoint du Secrétariat général aux affaires religieuses. Elhadj Seny Facinet Sylla les a tenus dans l’émission « Sans concession » de Guineenews ce mardi 15 septembre 2020.

Pour notre invité, cette valorisation des religieux est assimilable à l’esclavage. Une situation dans laquelle l’esclave doit faire des efforts pour s’affranchir. « C’est vrai que dans notre communauté, il y a beaucoup de problèmes. Beaucoup de gens n’ont pas la culture de l’émancipation. Beaucoup croient que parce le Coran a dit que Dieu donne le pouvoir à qui il veut, et le retire à qui il veut. C’est vrai ! C’est écrit comme ça. Mais il y a des gens, sachant contextualiser ce verset et de façon aveugle, croient que quand quelqu’un est au pouvoir, il faut être son affilié. C’est ça, le malheur », a regretté Elhadj Sylla.

Poursuivant, il a dit convenir avec ceux qui estiment que cette valorisation proviendra d’abord de la classe des religieux. « Ce n’est pas même les politiciens que certains religieux courtisent hein ; même les opérateurs économiques ou les gens d’un certain moyen, sans même se poser la question comment ils y sont parvenus, on (leur) fait la cour. C’est un véritable problème. Il faut une refondation. Nous, nous sommes dans un domaine où il n’y a pas d’états généraux, mais il faut une véritable refondation », a-t-il formulé avec insistance.