Pourparlers sur les 8 millions: les préalables du SLECG grippent les négociations qui reprendront le 4 septembre

août 29, 2018 2:22
0

Les négociations sur les huit millions de francs guinéens comme salaire de base des enseignants qui étaient prévues entre le gouvernement et le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) dirigé par Aboubacar Soumah, ont effectivement repris ce mercredi 29 août au ministère de la Fonction Publique

Pour cette journée, le syndicat a posé des préalables auxquels le gouvernement entend apporter des réponses le mardi prochain.

Au sortir de la salle des négociations, Dr. Alya Camara, l’Inspecteur général du Travail et également principal facilitateur entre les deux parties, Etat et syndicat, a déclaré que la rencontre s’est déroulée dans une ambiance de convivialité.

M.Camara a aussi fait savoir que les débats ont essentiellement porté sur les préalables qui portent essentiellement  sur certains points du protocole d’accord du 13 mars 2018 non encore appliqués et ainsi que sur d’autres difficultés que le SLECG rencontre sur le terrain dans la mise en place de ses démembrements dans le pays. Lisez !

«A la suite du courrier que nous avons adressé à nos deux partenaires notamment le gouvernement et le syndicat, nous nous sommes retrouvés aujourd’hui pour discuter de la question inscrite à l’ordre du jour. Les débats ont été axés sur les préalables. J’avoue que les discussions se sont déroulées dans une ambiance de cordialité. La partie syndicale nous a fait part d’un certain nombre de préalables auxquels il souhaite que le gouvernement apporte solution. Sur ces préalables, la partie gouvernementale a pris bonne note et le rendez-vous est donné pour le mardi prochain. Bref, ces préalables concernent essentiellement certains points non-appliqués du protocole d’accord du 13 mars 2018 ainsi que les difficultés rencontrées par le SLECG sur le terrain dans le cadre de la mise en place de bureaux dans le pays profond…»