Poursuites judiciaires contre des opposants: Ousmane Gaoual et Etienne Soropogui arrivent à la DPJ (10 heures)

0
400

Les opposants Ousmane Gaoual Diallo et Étienne Soropogui viennent d’arriver à la Direction centrale de la police judiciaire (DPJ). Ils y retrouvent Cherif Bah, le vice-président en charge de la communication de l’Ufdg, qui n’a pas bénéficié de l’assouplissement de la démarche visant les opposants qui ont cessé d’être « activement recherchés » pour répondre d’eux-même à une convocation de la police ce jeudi.

Interpellé hier à son domicile et conduit manu militari dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire, c’est là qu’il sera rejoint pas ses collègues qui vont répondre à la convocation qui leur a été transmise mercredi soir.

Ibrahima Cherif Bah a donc passé la nuit à la police judiciaire où son audition qui a commencé hier va se poursuivre aujourd’hui, selon Maître Alseny Aïssata Diallo joint au téléphone par Guineenews.

Par la même occasion, l’avocat informe qu’il est en route avec d’autres de ses clients qu’il ne nomme pas mais qui sont concernés par le même dossier que l’ancien gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG).

« Il est encore en détention à la DPJ où nous allons maintenant là avec certains de nos clients. Donc les auditions vont se poursuivre aujourd’hui et c’est fort probable que ça finisse aujourd’hui. Et tous ceux qui seront entendus sur PV finiront par être déférés au tribunal, devant un juge d’instruction« , confie Me Diallo.

A noter qu’au moment où nous envoyons cette dépêche, Ousmane Gaoual Diallo, Étienne Soropogui ont fait leur entrée dans les locaux de la DPJ, accompagnés de leurs avocats.