Préliminaire Coupe de la CAF : CIK gagne à Conakry, mais reste recalé

0
869

Deux  buts logiquement refusés, une barre, un but à la 70ème minute… Pour un Club Industriel de Kamsar qui avait trois buts à remonter, c’était vraiment insuffisant. Il aura quand même le mérite d’avoir décroché leur toute  première victoire dans une compétition africaine.

Le but de la victoire a été marqué par Sosah Daniel. Le même qui a manqué de près l’ouverture du score à la 57ème minute. Son but, finalement marqué à 20 minutes de la fin du temps règlementaire, a néanmoins boosté son équipe et réveillé un stade 28 Septembre qui avait jusqu’ici perdu tout espoir. Après ce but, Abdoulaye Naby Camara et ses équipiers ont accentué la pression. Mais ils étaient trop brouillons dans la surface du Paradou AC. Pourtant, les Algériens, meilleurs sur le terrain durant la première période, semblaient être gagnés par la fatigue sur la pelouse en piteux état du stade 28 Septembre.

Les Kamsarkas peuvent surtout s’en vouloir pour leur première période catastrophique. Un but refusé à la 12ème pour une faute par l’arbitre sierra léonais Daudu Williams. Et c’est l’essentiel à retenir de la première période du club de Kamsar.

Disposé dans un 4-3-3 par l’entraineur Désiré Fokou, voici le 11 qui a démarré par le CIK :  Kerrido Haschou (GK), Michael Amarh, Sosah Daniel, Lansana Sacko, Mamadou Kouyaté, Yao Seyo, Thomas Kourouma, Abdoulaye Naby Camara (capitaine),  Abu Bakarr Mansaray, Mohamed Cheick Camara, Nsingani Salazaku.

Tokpanan Doré