Préliminaires Ligue des Champions: le Horoya gagne à Conakry et se qualifie pour le second tour

0
586

Tenu en échec au match aller, le Horoya AC s’est défait ce dimanche  du Stade Malien pour se qualifier pour le second tour des préliminaires de la Ligue des Champions Africaines. Menaçant jusqu’au coup de sifflet final, le club malien s’est donné les moyens de revenir au score. Mais sans succès.

Le match : 1-0

 Au stade 28 Septembre, un seul but de Dramane Nikiema (24’)  a été suffisant au bonheur du club de Matam. Le natif de Bobo-Dioulasso a ouvert le score grâce à un coup franc qu’il a magnifiquement transformé. Avant, tout comme après ce but, le Horoya AC a dominé la première période. Une domination qui n’a pas cependant empêché les Maliens d’avoir quelques occasions franches.

Au retour des vestiaires,  les joueurs du Stade Maliens sont les plus entreprenants dans le jeu. À l’inverse, le Horoya peine à entrer dans la surface de Djigui Diara, le gardien du Stade. Face aux assauts du Stade Malien, le Horoya doit son salut à sa défense. Dans les dernières minutes du temps additionnel, les joueurs de Djibril Dramé ont cru avoir un pénalty pour une supposée faute de main dans la surface du Horoya suite à un coup franc. Sauf que l’arbitre Antonio Dos Santos n’est pas de leur avis. La contestation de la décision de l’arbitre est très vive et menaçante. L’arbitre bissau-guinéen réplique par un carton rouge contre Oumar Traoré. Ça ne changera rien au tableau d’affichage. Au second tour, le Horoya AC affrontera  JS Kabylie d’Algérie.

Le onze entrant du Horoya (disposé en 4-4-2) : Moussa Camara (GK), Boubacar Samassekou, Dramane Nikiema, Alseny Camara, Godfred Asante, Héritier Makambo, Bolaji Sakin, Ocancey Mandela (Capitaine, Aristide Bance 74’) , Brefo Mensah (Morlaye Sylla 65’), Amadou Djibo (Daouda Camara 90+2’), Abou Camara.